AccueilActualitésLe coût de la rénovation énergétique

Le coût de la rénovation énergétique

En Auvergne-Rhône-Alpes, il faut compter 20 383 € pour une rénovation énergétique complète. C'est ce qui ressort de l'enquête menée par Prontopro.fr, la plateforme de mise en relation entre clients et professionnels.
Le coût de la rénovation énergétique
Adobe iStock

Actualités Publié le ,

A l'heure où la PrimeRenov s'élargit à tous les ménages en 2021, sans conditions de revenus*, Prontopro.fr s'est intéressée à l'évolution des requêtes et des tarifs pratiqués concernant la rénovation énergétique en France.

Le Gouvernement souhaite encourager la transition énergétique en soutenant davantage les travaux d'isolation. Le but est de limiter les émissions de CO2 et d'éliminer les 7 millions de foyers étiquetés F ou G, véritables passoires thermiques. Dans ce contexte, l'ensemble des aides de l'Etat - CITE, MaPrimeRenov - mais aussi celles des régions, incitent-t-elles réellement les Français à adopter un mode de consommation plus écologique ?

Région par région, l'observatoire de ProntoPro tente de répondre à cette question en analysant les requêtes enregistrées sur son portail et les tarifs pratiqués selon trois catégories : la rénovation énergétique, l'installation de systèmes de sécurité ainsi que les dispositifs domotiques de type « Smart Home ».

Quels travaux ont prévu les Français cet été ?

Entretien de la toiture, installation de panneaux photovoltaïques ou de panneaux solaires, double vitrage, isolation de la maison ou encore mise en place d'un système de vidéo surveillance : voici la liste non exhaustive des travaux de rénovation les plus demandés en Auvergne-Rhône-Alpes.

Combien coûte ces travaux de rénovation ?

Dans notre région, le budget global moyen dédié pour une rénovation complète est de 25 038 €. ll se décompose ainsi : 20 383 € sont consacrés à rénovation énergétique, 2 748 € à l'installation de systèmes de sécurité et 1 907 € à la domotique.

La rénovation énergétique comprend l'installation de fenêtres double vitrage, l'isolation extérieure, l'entretien et l'isolation de la toiture, l'installation de panneaux solaires ainsi que la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique. Ces travaux étant généralement coûteux, les Français bénéficient d'aides de l'Etat et de leurs régions pour réaliser leurs transitions énergétiques.

A titre indicatif : l'installation du double vitrage est un des chantiers les plus demandés ; il représente 25 % des demandes et coûterait environ 982 €. En effet il s'agit d'une installation moins coûteuse que l'isolation de la toiture ou des murs extérieurs, qui permet de ralentir la transmission de chaleur et d'augmenter la résistance thermique.

En moyenne 2 % seulement du budget est dédié à la sécurité en Auvergne- Rhône Alpes. Cela comprend l'installation d'alarme ou de système de vidéosurveillance, l'installation de détecteur de fumée et monoxyde de carbone, la réalisation de balustrade et parapet ainsi que la conformité du circuit électrique. L'installation d'un détecteur de fumée est obligatoire depuis 2015, ce service reste d'ailleurs le plus demandé dans la catégorie des dispositifs de sécurité. Le coût moyen est de 40 € par détecteur. Notons que les aides financières pour l'installation d'alarme et système de vidéosurveillance bénéficient d'un taux de TVA réduite, de 19,6 % à 5 %.

Enfin les dispositifs de maison intelligente ou « smart home » rencontrent un franc succès, note ProntoPro. Les Français plébiscitent de plus en plus les services de domotique. 13 % du budget alloué à la rénovation est dédié à l'automatisation de la maison en Auvergne-Rhône-Alpes, avec l'installation de systèmes domotiques tels que l'automatisation de portails, la motorisation de volets ou encore l'installation de thermostats connectés. Le coût moyen pour installer tous ces dispositifs serait de 1 850 €. En apportant des solutions techniques qui répondent aux besoins de confort et de communication des habitations, la domotique diminue la facture énergétique de 10 % en moyenne.

*Dispositif d'aides financières mis en place début 2020 pour inciter à la rénovation énergétique des logements privés. Cette prime permet de financer des travaux d'isolation, de ventilation ou de changement de mode de chauffage. En 2021, les propriétaires bailleurs (et plus seulement les propriétaires occupant leur logement) pourront en bénéficier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?