AccueilSavoieLe Département de la Savoie soutient les entreprises du BTP

Le Département de la Savoie soutient les entreprises du BTP

L’augmentation du taux des avances consenties pour les marchés publics a été adoptée dans le cadre du budget supplémentaire du Département de la Savoie.
Le Département de la Savoie soutient les entreprises du BTP
Shutterstock

Savoie Publié le ,

Dans un contexte économique incertain marqué par la guerre en Ukraine, une inflation persistante et les conséquences toujours sensibles de la crise sanitaire, le Département de la Savoie a montré sa volonté, lors du vote de son budget supplémentaire, de poursuivre ses efforts en faveur des territoires et des populations fragilisées, et sa mobilisation pour améliorer le cadre de vie et la sécurité de ses habitants.

Pour le BTP, le taux des avances consenties est doublé

Les dépenses d’investissement et de fonctionnement nouvelles sont de 38 M€, notamment alimentées par un excédent 2021 de 46 M€ qui permet aussi de réduire le recours à l’emprunt.

Parmi les mesures, figure celle venant en soutien aux entreprises du BTP fortement touchées par des pénuries d’approvisionnement et par une augmentation du coût des matières premières. C’est ainsi que le taux des avances consenties est passé de 30 à 60 % pour les marchés publics d’un montant de plus de 20 000 € HT. Un effort financier fortifié pour faire de la commande publique départementale un levier en faveur de la relance économique.

Quant au réseau routier, il se voit allouer 9,2 M€ de plus pour ses aménagement entretien, dont 1,7 M€ pour la protection contre les risques naturels, 1 M€ pour les ouvrages d’art, notamment pour des travaux sur les murs de soutènement de la RD 1201 à Viviers-du-Lac, de la RD 914 à Ontex et de la RD 89 à Salins-les-Thermes, ou encore 885 000€ pour les renforcements de chaussées et 562 000€ pour la mise aux normes des tunnels, principalement celui du Chevril sur la RD 902 qui mène à Tignes et Val d’Isère.

Favoriser le covoiturage

D’autre part, afin de diminuer l’engorgement des routes et développer fortement la pratique des mobilités douces, le Département travaille depuis plusieurs mois, en lien avec les agglomérations de Grand Lac, Grand Chambéry et Cœur de Savoie, à un "système de gratification du covoiturage" auquel est consacré en commun une enveloppe annuelle de 250 000 €.

En effet, depuis la récente Loi d’orientation des mobilités, les collectivités ont la possibilité de verser directement ou indirectement une allocation aux conducteurs qui effectuent un déplacement en covoiturage ou à leurs passagers. Sur les secteurs concernés, la moyenne étant de 1,1 personne par voiture.

Si ce chiffre monte, par exemple, à 1,7 personne, la circulation pourrait être réduite de 30 %, ce qui aurait également un impact positif sur la pollution des agglomérations concernées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?