AccueilActualitésLe Diagnostic de performance énergétique à nouveau opérationnel

Le Diagnostic de performance énergétique à nouveau opérationnel

Le nouveau Diagnostic de performance énergétique avait dû être corrigé après que des anomalies aient été constatées.
Le Diagnostic de performance énergétique à nouveau opérationnel
Pixabay

Actualités Publié le ,

Lancé en juillet, le nouveau DPE (Diagnostic de performance énergétique) avait connu un vrai retard à l'allumage. La raison? Des bugs constatés dans des diagnostics. Le ministère du Logement avait été obligé de revoir sa copie. Et, après un essai d'un mois, la nouvelle version semble donner satisfaction.

"Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a réuni jeudi 2 décembre, les représentants des professionnels de l’immobilier, des propriétaires et des bailleurs sociaux, des diagnostiqueurs, des éditeurs de logiciels et des notaires, pour faire un bilan 1 mois après l’entrée en vigueur de la méthode corrigée du diagnostic de performance énergétique", indique le ministère.

Depuis le 1er novembre 2021, les diagnostiqueurs peuvent éditer les DPE selon la nouvelle méthode de calcul intégrant les corrections nécessaires qui avaient fait l’objet d’un consensus avec les professionnels. Les nouveaux DPE réalisés depuis cette date, environ 160 000, ne présentent plus d'anomalies.

Pas de frais pour réaliser les nouveaux diagnostics de performance énergétique

Les diagnostiqueurs se sont engagés à rééditer, sans frais pour les propriétaires, avant le 28 février 2022 :

  • les DPE réalisés sur des bâtiments avant 1975 entre le 1er juillet et le 1er novembre 2021 qui avaient été classés F ou G, de façon automatique, avec la nouvelle méthode. Le nombre de DPE concernés est de 94 000.
  • Les DPE réalisés sur des bâtiments avant 1975 entre le 1er juillet et le 1er novembre 2021 qui avaient été classés D ou E, à la demande des propriétaires, avec la nouvelle méthode. Le nombre de DPE concernés est de 129 000.

La ministre a confirmé que les diagnostiqueurs qui auront réédités des DPE classés D, E, F ou G sur des bâtiments avant 1975 seront indemnisés à hauteur de 60€ par DPE, sur la base du nombre de DPE réédités.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?