AccueilAinLe Fonds départemental de revitalisation prête 200 000 € à Floriot Construction

Le Fonds départemental de revitalisation prête 200 000 € à Floriot Construction

L'effet levier de ce prêt d'honneur permettra aux nouveaux dirigeants de lever des financements bancaires conséquents.
Le Fonds départemental de revitalisation prête 200 000 € à Floriot Construction
© Jean-Marc Perrat - La construction de cet immeuble d'habitations à Corgenon reste en sommeil

Ain Publié le ,

En redressement judiciaire depuis le 7 novembre 2018, l'entreprise Floriot Construction SAS sera finalement reprise par trois anciens cadres dirigeants, ainsi que par le groupe de BTP Fontenat, dont le siège est à Bourg-en-Bresse. Ainsi en a décidé récemment le Tribunal de commerce de Lyon.

Pour rendre possible ce rachat, sauver la société et 105 emplois, le Fonds départemental de revitalisation (FRD01), composé des services de l'État et de la plateforme Centre Ain Initiative, a accordé un prêt de 200 000 € aux repreneurs de la société Floriot. L'effet levier de ce prêt d'honneur (en moyenne de 3,6 sur l'ensemble des prêts accordés par le FDR01) permettra aux nouveaux dirigeants de lever des financements bancaires conséquents.

D'autres mesures ont été prises par l'État pour venir en aide aux salariés licenciés. À commencer par les contrats de sécurisation professionnelle, un dispositif d'accompagnement renforcé, piloté par Pôle Emploi et qui est proposé aux salariés licenciés pour motif économique. Vient ensuite la mise en place de la cellule d'appui à la sécurisation professionnelle, qui vise à compléter l'offre de services de Pôle Emploi en prenant en charge, de manière anticipée et collective, tous les salariés dont le licenciement est envisagé. Et enfin, l'allocation temporaire dégressive, destinée à compenser la différence de rémunération aux salariés licenciés et reclassés dans un emploi moins bien rémunéré.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?