Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le groupe Legendre renforce son implantation en Auvergne-Rhône-Alpes

le - - Rhône

Le groupe Legendre renforce son implantation en Auvergne-Rhône-Alpes
Utopik - Le groupe Legendre, bien implanté dans les départements savoyards, prend part au chantier Linklab à Chambéry.

L'entreprise familiale bretonne vient d'ouvrir une agence à Lyon. Cette ouverture consolide les premiers jalons posés depuis 2018 dans les départements savoyards. Le groupe Legendre vise 50 M€ de chiffre d'affaires en Auvergne-Rhône-Alpes d'ici 2-3 ans.

Bien présent dans le Grand Ouest et l'Ile-de-France, le Groupe Legendre, dont le siège social est basé à Rennes, veut se développer dans le Sud-Est. "Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région économique de France. Cette zone géographique nous intéressait depuis quelques années quand nous avons eu l'opportunité de réaliser une acquisition. En septembre 2018, nous avons racheté Groupement Savoyard du Bâtiment. Cette entreprise de gros œuvre de 50 personnes intervient sur des opérations de logements dans le bassin de Chambéry et Aix-les-Bains et des résidences en montagne", rappelle Vincent Legendre, président d'un groupe de 2 100 salariés qui a réalisé 630 M€ de d'affaires en 2020.

En lice sur un projet mixte de 32 000 m2 à Lyon-Confluence

Après cette première étape réussie, le Groupe Legendre, actif dans les secteurs de la construction, de la promotion immobilière et des énergies, a remporté des projets d'énergie renouvelable et de génie civil dans la région lyonnaise. "Nous installons des centrales photovoltaïques sur les bâtiments du groupe Mersen à Saint-Bonnet-de-Mûre et du groupe Virtuo à Miribel. En génie civil, nous avons des opérations en cours à Villeurbanne pour Bouygues Télécom et à Vaulx-en-Velin pour PSA", précise Vincent Legendre.

Mais le groupe souhaite accélérer son développement dans la métropole sur l'ensemble de ses métiers. Pour porter ses ambitions, une agence vient d'ouvrir à Lyon. "Notre prochain objectif est de gagner un projet en immobilier. Nous sommes en lice sur la consultation du projet des îlots B1-C1 Nord à Confluence qui représente 32 000 m2 de surface de plancher mixte" , fait savoir le président.

© Philippe Labeguerie / Vincent Legendre, président du groupe familial, table sur 50 millions d'euros de chiffre d'affaires en Aura d'ici 2-3 ans.

Un large panel d'expertises

Conscient de se positionner sur un territoire où la concurrence est forte, le Groupe Legendre pense avoir des atouts à faire valoir. "Nous avons la particularité d'être à la fois constructeur, promoteur et installateur d'énergies renouvelables. Nous sommes aussi un investisseur et un exploitant de bâtiments. Notre modèle a sa place. Nous pouvons apporter une réponse différenciante et être une alternative crédible aux majors et aux PME", argumente Vincent Legendre.

Outre la métropole lyonnaise, le Groupe Legendre s'intéresse tout particulièrement aux villes du sillon alpin et aux stations de montagne. "Notre offre de résidences hôtelières aurait tout son sens dans les stations de ski", confirme le président. Le patron breton reste toutefois modeste sur ses prétentions dans la région et souligne être en phase de prospection.

"Aujourd'hui, nos effectifs en Aura sont d'environ 80 personnes et nous visons 30 M€ de chiffre d'affaires en 2021 (hors projet Galeries Lafayette). D'ici 2-3 ans, nous espérons atteindre 50 M€", conclut Vincent Legendre.

Galeries Lafayette d'Annecy : un projet à 30 M€

Fin 2019, le Groupe Legendre a été retenu pour mener l'opération de rénovation-extension des Galeries Lafayette d'Annecy. Dessiné par l'architecte Manuelle Gautrand, le projet comprend la réhabilitation des 17 000 m2 de surface existante et la création de 10 000 m2 de surfaces commerciales supplémentaires. Autour de l'édifice inauguré en 1969, trois satellites vont venir se greffer. La surface de vente totale doit passer d'environ 9 000 m2 à plus de 15 000 m2, incluant notamment deux moyennes surfaces, une moyenne surface alimentaire et de nouvelles enseignes de restauration.

Ce projet en Contrat de Promotion Immobilière (CPI) mobilise plusieurs expertises et équipes du groupe : les équipes Conception pour l'ingénierie technique et financière, l'équipe Grands Projets pour la coordination du chantier en entreprise générale, la filiale de construction métallique OMS pour les 1 100 tonnes d'acier de la charpente métallique, les équipes GSB/Legendre Construction pour le gros œuvre. Les travaux, démarrés début 2020, doivent s'achever au cours du premier semestre 2022.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer