Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le label « Origin'Ain » pour faire rayonner les productions du département

le - - Ain

Le label « Origin'Ain » pour faire rayonner les productions du département
JMP - Soixante-cinq entreprises du département ont déjà adopté le nouveau label Origin'Ain lancé au cours de la soirée dans les ateliers de production de Renault Trucks à Bourg-en-Bresse en présence de Nicolas de Tavernost, habitant de l'Ain et président du directoire du groupe M6

Il a été porté sur les fonts baptismaux par le conseil départemental de l'Ain et présenté dans les ateliers de l'usine Renault Trucks, à Bourg-en-Bresse, en présence de 350 acteurs économiques.

Le département de l'Ain compte, depuis mardi 29 janvier, un nouveau label. « Origin'Ain » a été lancé en grandes pompes dans les ateliers de production de l'usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse, en présence de 350 invités, pour la plupart des chefs d'entreprise, aux côtés des représentants des chambres consulaires et des nombreuses organisations professionnelles.

Le choix du lieu est hautement symbolique selon Jean Deguerry, président du conseil départemental, à l'origine de l'initiative : « Nous devons être fiers de nos 43 000 entreprises, toutes catégories confondues, de leurs savoir-faire d'excellence et de leurs réussites économiques, a-t-il déclaré. Ce label territorial « Origin'Ain » sera un signe de reconnaissance qui pourra être reproduit sur tous les supports, dans le respect de la charte qui a déjà été signée par 65 entreprises qui nous ont déjà rejoints sans attendre ».

En complément de « Saveurs de l'Ain », qui consacre la qualité de la production agroalimentaire (l'une des spécialités du département), « Origin'Ain » a trois objectifs : « Renforcer l'attractivité et la notoriété de l'Ain, faire connaître et reconnaître les atouts économiques du territoire et fédérer ses entrepreneurs sous une même bannière ».

Au cours de la soirée, les témoignages se sont succédé. Christophe Legrand, directeur du site Renault Trucks, a été le premier à se lancer dans l'aventure. Vincent Locatelli, dirigeant du groupe Pic Bois à Brégnier-Cordon, s'est fait le chantre des qualités du département. Carole Meigne, artisan d'art à Châtillon-sur-Chalaronne, spécialiste de la reliure à partir du cuir de carpe de la Dombes, s'est inquiétée du manque de reconnaissance de l'Ain qui mérite mieux. Le plasturgiste Uvain Sogno, de la société Falk à Oyonnax, et Julien Simplex, de Simplex à Béligneux, ont apporté leur pierre à l'édifice.

Toujours un déficit d'image

Un peu plus tard, une table ronde a réuni un groupe d'entrepreneurs venus dire tout le bien qu'il pensait du nouveau label. Noël Comte, pdg de Sotradel Logistique à Saint-Euphémie, ancien président de la CCI de Villefranche, a qualifié l'Ain de « belle endormie qui se réveille ». Sonia Bichat, de Sonia B Design à Arbent (lunetterie), a fait référence au succès du label « Made in Jura », avant de présenter la première monture estampillée « Origin'Ain ». Emmanuelle Perdrix, présidente de la société Rovip à Chavannes-sur-Suran et à la tête depuis le 1er janvier de l'organisation professionnelle Alizé Plasturgie, a qualifié l'Ain de « terre d'entrepreneurs encore riche d'une quantité de TPE et PME familiales ». Julien Desbottes, président du club professionnel burgien de basketball, Erika Torunski, dirigeante de Mobilier Bois Design à Montluel, et Hervé Guerry, du bureau d'étude Créastuce à Maillat, se sont exprimés sur la qualité de vie, le fort potentiel économique, le cadre environnemental privilégié, l'espace, l'industrie à la campagne… Pourtant, selon eux, l'Ain reste encore trop méconnue.

Enfin Arnaud Cochet, préfet de l'Ain, a dressé un portrait des plus flatteurs du premier département industriel de France : « Je n'ai jamais vu un tel dynamisme ! Chaque année, 8 000 nouveaux habitants trouvent du travail. Le taux de chômage est l'un des plus bas de France (6,5 %). Et pourtant, les besoins restent énormes dans toutes les filières et il est toujours aussi difficile de recruter des médecins, des fonctionnaires… Essayez de faire venir des policiers, des gendarmes ! »

Des racines dombistes profondes

Invité d'honneur et grand témoin de la soirée de lancement, Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6 (M6, RTL, W9, Teva…) a rappelé son attachement à l'Ain avec une légère pointe de chauvinisme en faveur de la Dombes : « J'y reviens dès que je le peux. Mon grand-père a été en son temps président du Parlement de Trévoux ! Mon épouse est agricultrice en Dombes. Nous essayons de faire pousser des pivoines… » Il est également revenu sur sa collaboration avec quelques Aindinois connus, tels l'imitateur Laurent Gerra et le chef étoilé Georges Blanc, avant de livrer en toute humilité quelques conseils éclairés : « Il faut que la population exprime sa fierté de son département. L'Ain a des atouts : son positionnement et ses espaces. Sachez qu'il devient même tendance ! Je n'aurai pas dit ça il y a vingt ans… Finalement, je porterais volontiers dans mes bureaux un tee-shirt marqué Origin'Ain ».

Le mot de la fin est revenu au président Jean Deguerry : « Le label « Origin'Ain » sera transmis à une association ou à une structure. Le Département n'a pas vocation à en assurer la suite. Nous continuerons quant à nous nos efforts pour faire rayonner l'Ain et attirer les talents. Dans un contexte de double concurrence, économique et territoriale. En prolongement de notre label, nous travaillerons cette année sur l'identification d'ambassadeurs de l'Ain ».




Jean-Marc PERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer