AccueilAinLe lycée Saint-Joseph de Bourg-en-Bresse passe d'un chantier à l'autre

Le lycée Saint-Joseph de Bourg-en-Bresse passe d'un chantier à l'autre

Création d'un nouveau bâtiment, restructuration du parc ancien, l'établissement burgien est en pleine transformation
Le nouveau bâtiment du lycée professionnel privé Saint-Joseph est relié à l'ancien par une passerelle couverte
JMP - Le nouveau bâtiment du lycée professionnel privé Saint-Joseph est relié à l'ancien par une passerelle couverte

Ain Publié le ,

Au terme de 18 mois de travaux, les 540 élèves du lycée professionnel privé Saint-Joseph à Bourg-en-Bresse viennent d'investir leur nouveau bâtiment qui abrite sur trois niveaux et 1 300 m2, un foyer convivial, un centre de connaissance et de culture lumineux, des salles multimédia modernes et polyvalentes, d'autres destinées aux enseignements professionnels les plus divers.

Fruits d'un investissement conséquent de trois millions d'euros et Implantés au cœur du parc de quatre hectares de l'établissement, les nouveaux locaux à peine désertés par les entreprises, sont reliés au patrimoine historique par une passerelle couverte. Au rez-de-chaussée, un vaste préau abritera les lycéens en cas de mauvais temps. Grâce à un choix judicieux des matériaux et des couleurs, le mariage entre le moderne et l'ancien est harmonieux.

Le mariage réussi de l'ancien et du moderne

L'équipe de la directrice Christelle Beauvaire aurait pu s'en tenir là. Mais les projets et innovations ne cessent plus de fleurir : « Nous allons à présent nous occuper du troisième étage de notre bâtiment principal ancien, soit un nouvel investissement d'environ 1,5 million d'euros, précise la cheffe d'établissement. Un plateau de 700 m2 dédié à l'électroménager, la domotique, l'audiovisuel et les réseaux informatiques, va être aménagé pour nos sections systèmes numériques. Nous construirons également un second gymnase de 400 m2 sur deux niveaux pour la gymnastique, le tennis de table, la danse, les sports de combat… C'est un effort financier important, mais nécessaire pour que nos jeunes se retrouvent plus que jamais au contact des entreprises et du monde du travail », affirme la directrice. L'architecte retenu est Daniel Cognault du Cabinet « Qui plus est » à Champagne-au-Mont-d'Or (69).

Pendant ce temps, les lycéens continuent de suivre les différents enseignements. Côté nouveautés, le Bac pro ASSP (accompagnement soins services à la personne) s'est enrichi. « L'option intervention à domicile s'est ajoutée à l'intervention en collectivités avec 12 places disponibles, se félicite Christelle Beauvaire. Les jeunes peuvent ensuite avoir accès à des formations médico-sociales (éducateur, infirmière DE, aide-soignant…). On peut d'ailleurs noter au passage que 75% d'entre eux partent après leur Bac dans l'enseignement supérieur avec un fort taux d'insertion dans la vie professionnelle. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?