Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le maire de Montbrison annonce « un budget d'investissement en hausse de 50 % »

le - - Loire

Le maire de Montbrison annonce « un budget d'investissement en hausse de 50 % »
Ville de Montbrison - Christophe Bazile

Pour 2021, Christophe Bazile, maire de Montbrison et président de Loire Forez Agglomération annonce de la poursuite de gros chantiers pour soutenir la commande publique.

Quel est le moral des maires de votre territoire après cette année hors norme ?

Il y a eu plusieurs étapes et en premier lieu les réactions de proximité pour faire face à l'épidémie du Covid qui ont demandé une grande réactivité. Après une phase de reprise d'espoir qui correspondait à un retour à la normale, cette troisième vague génère un sentiment de fatigue légitime. Mais les maires ne sont pas dans une démarche de renoncement. Ils restent mobilisés, ne se dédisent pas et ils font front pour aider au maximum la population, malgré l'inquiétude et le manque de visibilité.

Quelles seront vos priorités en 2021 ?

Pour soutenir la relance économique, nous investirons 9 M€ ce qui représente un budget en hausse de 50 % quand habituellement nous investissons en moyenne 6 M€. Ainsi de gros chantiers se poursuivront pour soutenir la commande publique : la sécurisation des remparts (3 M€) les travaux d'embellissement et de voiries (4 M€) le gymnase des Jacquins (4 M€). A ces investissements publics, s'ajoute l'investissement privé. Cela représente 53 M€ sur les six prochaines années contre 42 M€ précédemment. Il n'y a pas beaucoup de villes de 16 000 habitants qui investissent autant. Deux projets phares, la requalification de la friche Gégé et l'Ehpad, concentrent à eux deux 50 M€ de travaux. Au niveau de l'agglomération, parmi les gros sujets à venir, il y aura en 2021 ou 2022 la création d'une déchetterie autour de Noirétable et un enjeu sur l'assainissement sur lequel nous sommes un peu en retard, avec la construction d'une station d'épuration.

Ces investissements traduisent-ils une bonne santé financière de la Ville et de Loire Forez ?

Effectivement, à ceci près que l'adoption de la taxe Gemapi pour la Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations impactera notre budget. Et en matière d'imposition, la baisse de la CVAE [Ndlr : cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises] pourrait générer une perte de recettes d'1,5 M€. Si les finances sont saines, elles se tendent. Pour garder une capacité d'investissements, nous économisons sur notre budget de fonctionnement.




Stéphanie VÉRON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer