AccueilActualitésLes Canalisateurs du Sud-Est alertent sur l'état des réseaux d'eau

Les Canalisateurs du Sud-Est alertent sur l'état des réseaux d'eau

Les sécheresses à répétition soulèvent de nombreuses questions sur la gestion de l'eau. De quoi pousser les Canalisateurs du Sud-Est à s’alarmer sur l'état des réseaux d'eau potable.
Les Canalisateurs du Sud-Est alertent sur l'état des réseaux d'eau
Shutterstock

Actualités Publié le ,

En amont de la rencontre régionale de l'eau et de l'assainissement qui aura lieu le 7 octobre prochain, l'organisation professionnelle les Canalisateurs du Sud-Est a tenu, jeudi 8 septembre, une conférence de presse, afin d'évoquer les enjeux de cet évènement.

Le pays confronté à une situation de stress hydrique

Les Canalisateurs fédèrent, à travers l'Hexagone, près de 330 entreprises spécialisées dans la pose et la réhabilitation de canalisations d'eau potable.

"Nous souhaitions vous présenter les thèmes qui seront abordées durant cette rencontre, a introduit le président des Canalisateurs du Sud-Est, Michel Reguillon. Néanmoins, on ne peut pas commencer à parler de cela, sans avoir évoqué, avant, la situation actuelle. On est dans une situation de stress hydrique que l'on n'a jamais vu auparavant. Aujourd'hui, quand on parle de l'or bleue, ce n'est vraiment pas un vain mot."

Les canalisations en mauvais état

En effet, cette année, l'état de sécheresse qui s'est étendu sur l'ensemble du territoire a mis les réserves d'eau en difficulté. Etat, collectivités, entreprises et particuliers ont tiré, chacun à leur tour, la sonnette d'alarme durant ces derniers mois.

Cette situation préoccupe bien évidemment les Canalisateurs qui ont souligné une problématique qui intervient à leur échelle. Michel Reguillon assure que le problème viendrait en partie du fait qu'il y a "de nombreuses fuites d'eau au sein des canalisations. Même s’il faut modérer notre consommation, il est également primordial de s'occuper de l'état de nos réseaux", souligne-t-il.

Un taux de 25 % de perte en eau

Les Canalisateurs estiment qu'en région Auvergne-Rhône-Alpes les fuites d'eau représentent plus de 117 millions de m3 par an. A l'échelle du territoire nationale cela s'évalue à près d'un milliard de m³. En moyenne, en Aura les réseaux ont un taux de 25 % de perte en eau.

Heureusement, selon Michel Reguillon, l'Etat et les collectivités commencent à prendre le problème très au sérieux et à investir pour pallier à cela. "Les grandes et moyennes métropoles mettent en place des plans de bataille pour répondre efficacement à ces problématiques. Notre ministre de la Transition écologique a lui aussi pris cette question à bras le corps", a-t-il assuré.

"Il va falloir doubler l'investissement"

L'Agence de l'eau a également pris sa part de responsabilité sur la question des réseaux d'eau potable en révisant son 11e programme (NDLR : grandes orientations de l'agence entre 2019 et 2024) et en mettant en place un plan de relance afin de s'en occuper.

Le président des Canalisateurs du Sud-Est alerte cependant sur l'aspect financier conséquent que ces opérations de remplacement vont nécessiter. "Il va falloir doubler l'investissement pour que l'on réussisse à s'occuper de nos réseaux", table-t-il.

La filière en manque de bras ?

En Rhône-Alpes, 140 M€ ont déjà été investis. L'organisation professionnelle estime que cela a permis de récupérer entre 3 et 5 % de rendement sur les réseaux. Au-delà de l'aspect financier la fédération explique qu'il est nécessaire de recruter.

"Si on investit massivement dans ce remplacement, il nous faudra des bras. Plus que jamais, notre activité est un maillon indispensable à la bonne gestion de l'eau", a conclu Michel Reguillon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?