AccueilActualitésRétro 2021 : les temps forts de l'année dans le BTP

Rétro 2021 : les temps forts de l'année dans le BTP

Retour sur une année pas vraiment comme les autres dans le BTP. Entre relance et pénurie...
Rétro 2021 : les temps forts de l'année dans le BTP
Stock lib

Actualités Publié le ,

Emmanuelle Wargon choisie Chambéry pour lancer MaPrimeRénov pour tous

"Un jour très important", pour la ministre déléguée au Logement, qui, lundi 11 janvier , a lancé officiellement l’ouverture à tous du dispositif d’aide à la rénovation énergétique de l’habitat. En effet, si "MaPrimRénov" se trouvait déjà en vigueur l’an dernier, elle était jusqu’alors réservée aux foyers les plus modestes tandis que désormais l’ensemble des propriétaires ainsi que les copropriétaires, pour les travaux des parties communes, pourront y faire appel. La membre du gouvernement avait choisi Chambéry, dont le maire est président de l’Agence nationale de l’habitat, pour faire cette annonce.

Pour Pierre Berger, la "commande publique redémarre"

Réélu à la présidence de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes pour un nouveau mandat de trois ans, Pierre Berger se voulait optimiste en mars. "L’activité est finalement repartie plus vite et plus fort que prévu. Le creux que nous redoutions, en raison de l’arrêt de la commande publique, va sans doute se limiter à 2 ou 3 mois. Nous ne rattraperons pas cette perte d’activité, mais nous avons retrouvé le même niveau d’appels d’offres qu’avant le premier confinement. C’est donc un moindre mal."

En avril, aux Minguettes, une page se tourne

Il aura fallu 5 secondes vendredi 2 avril pour que disparaissent de l’horizon les 15 étages de la barre Monmousseau du plateau des Minguettes de Vénissieux. La restructuration du secteur viendra ensuite, par phases, à partir de 2022-2023, selon la maire Michèle Picard, qui précise : "L’objectif est de remailler les quartiers entre eux, cette démolition est une étape importante de l'opération d'envergure Marché Monmousseau Balmes (23 hectares) qui vise à poursuivre l'aménagement du cœur du plateau en réorganisant le marché et développant une offre diversifiée de logements. Il s'agit également de mieux relier le quartier au centre-ville en soignant la qualité environnementale du projet."

En juin, la hausse des coûts plombe la reprise

La hausse du coût des matières premières est venue perturber la reprise cette année. Baisse des productions, augmentation des besoins liés aux plans de relance français et européen, positionnement de la Chine et des Etats-Unis sur des marchés prisés... La demande explose et implique une hausse des prix significative. Une situation qui induit l'apparition de tendances spéculatives sur tous les types de marchés : du bois aux métaux, en passant par les polymères, que ce soit dans le secteur du bâtiment, de l'industrie, des transports et de la logistique. Les surcoûts commencent à se faire sentir sur la facture des consommateurs et des pénuries s'annoncent.

Quand le CFA BTP mise… sur un influenceur

L’association régionale BTP CFA Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cet été sa nouvelle web-série sur les métiers du BTP. Pour animer ces court-métrages, l’association a fait appel à l’influenceur Julien Geloën. Au programme cet été, 12 jeunes dont trois anciens apprentis qui ont répondu aux différentes questions posées par l’influenceur pour expliquer leur métier et leur rôle. Pendant cet échange, les équipes de tournage ont partagé des plans du métier en question et du chantier.

Pont de Fleurville : on démarre en septembre… avant de s’arrêter en octobre

La construction de ce pont voulu par les départements de l’Ain et de la Saône-et-Loire devait démarrer en septembre. Mais ça, c’était avant la décision du tribunal administratif qui a ordonné, en octobre, la suspension du projet. Cette décision, motivée par le souci de préserver l'habitat d'espèces protégées, a provoqué à la fois l'arrêt des opérations lancées sur les bords de la Saône, et la colère des deux Conseils départementaux.

CMA : la région à contre-courant

A contre-courant de la tendance nationale, où l'U2P et ses organisations membres représentatives de l’artisanat (CAPEB, CGAD, CNAMS, CNATP) est sortie majoritaire dans 9 régions sur 12, la liste d'union Fiers d'être artisans (FFB, CPME...) remporte 54 sièges sur 96 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a gagné les départements de l'Ain, de l'Allier, du Cantal, de la Haute-Loire, de la Drôme, de la Loire et du Rhône. De quoi assurer à Vincent Gaud, président réélu de l'Ain, une élection au poste de président de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?