AccueilLoireLes UIMM Loire et Drôme-Ardèche s'allient pour construire un nouveau site de formation

Les UIMM Loire et Drôme-Ardèche s'allient pour construire un nouveau site de formation

Les deux Unions des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) se sont associées pour ériger un pôle de formation à Valence. Conditionné pour 80 alternants la première année, l'établissement devrait, d'ici cinq ans, accueillir 1 500 jeunes au sein de trois sites.
Les UIMM Loire et Drôme-Ardèche s'allient pour construire un nouveau site de formation
© Enri Chabal Architecte - Le futur centre de formation des apprentis s'étendra sur 4 500 m2 à Valence

Loire Publié le ,

En raison de l'actualité liée au Covid-19, le chantier du futur pôle de formation de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) Loire-Drôme-Ardèche, lancé en novembre 2019 à Valence, est à l'arrêt. L'ouverture du centre de formation destiné à l'accueil de 80 alternants du CAP au BTS, qui s'étend sur 4 500 m2, devait être prévue en septembre 2020.

Aujourd'hui, deux options se profilent, comme l'explique Daniel Roché, délégué général de l'UIMM Loire : « Si la rentrée se décale, on pourra ouvrir à date, sinon ce sera probablement en octobre, voire en novembre. Nous sommes dans des conditions tout à fait extraordinaires, il faut que l'on accepte cette situation complexe ».

Basé dans la zone industrielle du plateau de Lautagne, à Valence Sud, le futur pôle de formation accueillera six sections professionnelles dans la maintenance, l'électro-technique, l'usinage, la chaudronnerie et la conduite de lignes. Le site de formation vise l'accueil de 350 alternants d'ici cinq ans. Avec les CFAI de Saint-Étienne et de Roanne-Mably, un total de 1 500 jeunes est visé par l'UIMM Loire-Drôme-Ardèche (LDA).

Le projet, d'un montant de 10,5 M€, appelle un cofinancement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (pour un tiers), de l'UIMM nationale (pour 4,5 M€) et de l'UIMM LDA (part restante).

3 000 recrutements potentiels

Le site de Valence comprendra 1 406 m2 de plateaux techniques, deux salles pour la formation technique individualisée et treize salles de formation pour l'enseignement pédagogique (de 13 à 27 places), mais aussi un labo de sciences physiques, une salle dédié à l'enseignement techno et une salle de 150 places assises.

Dans le contexte actuel, les dossiers de candidature continuent d'être traités. Les équipes pédagogiques poursuivent également les cours via internet pour les 1 129 jeunes en formation, du CAP au Bac+5 et jusqu'au niveau ingénieur. En 2019, 2 700 stagiaires en formation continue étaient inscrits au sein des pôles de l'UIMM.

Le centre de formation valentinois s'inscrit en réponse au besoin des industries locales. Le potentiel de recrutement visé pour 2025 est de 3 000 professionnels des secteurs de l'industrie et de la métallurgie. Le département de la Drôme compte actuellement 50 000 salariés dans la métallurgie, et jusqu'à 100 000 toutes professions industrielles confondues.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?