AccueilActualitésLogistique DCB Logistics, un nouveau moteur de croissance pour DCB International

Logistique DCB Logistics, un nouveau moteur de croissance pour DCB International

Avec la création, en 2016, d'une nouvelle filiale baptisée DCB Logistics, le groupe de promotion immobilière lyonnais présidé par Didier Caudard-Breille s'est ouvert à de nouveaux marchés. Affichant d'emblée des ambitions très élevées, à l'image du projet déjà concrétisé à Vaulx-Milieu pour le compte de la société STEF, et de celui qu'il porte actuellement sur la ZI de Corbas, DCB Logistics entend s'imposer comme un acteur de référence. Non seulement en Auvergne-Rhône-Alpes mais également loin de ses bases, notamment en région Paca.
Logistique DCB Logistics, un nouveau moteur de croissance pour DCB International

Actualités Publié le ,

Créé par Didier Caudard-Breille en 1999 pour intervenir sur le marché de la promotion et de l'aménagement en immobilier d'entreprise, le groupe DCB International s'applique, depuis 2013, à diversifier ses activités en ouvrant des filiales sur des niches précises : DCB Résidences, positionné sur les résidences gérées, Partition, sur les aménagements intérieurs, Real Blue Property Management, sur la gestion d'actifs tertiaires… Dernier développement en date, la société DCB Logistics, qui a vu le jour en 2016 sous l'impulsion de Jean-Marc Portanguen, qui assure la présidence de la société, et Laurent Séven, directeur du développement.

« Cette nouvelle structure s'adosse bien entendu sur le back office de DCB International, précise ce dernier. Mais nous sommes néanmoins en phase de structuration et nous allons renforcer nos équipes à partir de cette année ».

Avec DCB Logistics, Didier Caudard-Breille entend répondre aux nouveaux enjeux du marché des entrepôts logistiques et des messageries à court, moyen et long termes.

« Ce marché a été boosté par les projets de la grande distribution et des e-commerçants, analyse-t-il. Il a ainsi trouvé les ressorts d'une nouvelle expansion ». Une dynamique sur laquelle DCB Logistics veut greffer son savoir-faire en proposant une approche architecturale audacieuse, « dans un univers où il est urgent de renouveler un parc obsolète », et en se concentrant sur l'intégration systématique des projets dans l'environnement de chaque territoire.

Cette démarche s'est ainsi concrétisée avec la gestion intégrale d'un premier dossier dans le Nord-Isère.

Des projets de plus en plus ambitieux

Photo : « Vaulx-Milieu » / © DCB Logistics : La première partie d'Openbox, un ensemble de 23 000 m2 réalisé pour le compte de STEF, a été livrée à l'été 2018 à Vaulx-Milieu.

Intervenant pour le compte de STEF, leader européen de la logistique du froid, DCB Logistics a livré, à l'été 2018, la première partie d'un ensemble de 23 000 m2 sous température dirigée, à Vaulx-Milieu. Baptisée Openbox, cette première opération majeure était en quelque sorte la pierre angulaire de ce nouveau défi entrepreneurial.

« C'était la première fois que nous travaillions avec STEF mais, pour moi, c'était beaucoup plus qu'une simple première », confirme le président fondateur de DCB International. Car, dans le même temps, DCB Logistics, avec le concours de Cushman & Wakefield, finalisait l'acquisition d'un foncier de 3,5 hectares sur la zone industrielle Est de Corbas, où sera développé une activité de messagerie.

Dans la foulée de ces premiers dossiers, DCB Logistics travaille activement sur de nouveaux projets, toujours plus ambitieux. « Nous travaillons au développement de très grandes surfaces, c'est-à-dire des bâtiments qui totaliseront entre 80 000 m2 et 100 000 m2 », confirme Laurent Séven.

Une première opération devrait voir le jour à proximité immédiate de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry. Sur ce territoire, marqué par un contexte tendu actuellement en raison des recours lancés contre le projet porté par Goodman et destiné à Amazon, les équipes de DCB Logistics ont d'ores et déjà identifié des fonciers et sont prêtes à dégainer.

« Une fois les futures élections municipales et métropolitaines passées, nous devrions être en mesure d'avancer, poursuit-il. Les premières grandes décisions seront vraisemblablement prises entre juin et septembre prochains ».

DCB Logistics, qui aurait déjà un preneur, voire deux, envisage des mises à disposition dans le courant du 2nd semestre 2022. « Pour l'heure, nous travaillons sur ces solutions foncières », ajoute Laurent Séven. Dans tous les cas, ses équipes livreront des bâtiments multi-typologies, qui permettront à l'opérateur de le destiner à plusieurs de ses clients, avec éventuellement des produits manufacturés, d'autres sous température dirigée, des produits dangereux...

« Ces projets seront constitués de bâtiments à forte valeur ajoutée, avec une mécanisation intégrée », affirme-t-il. Indépendamment des cahiers des charges de ses clients, DCB Logistics s'astreindra à développer des bâtiments avec des certifications environnementales très fortes, BREEAM Very Good ou Excellent.

Des ambitions fortes en Paca et à l'international

Par ailleurs, dans le cadre de son expansion sur l'ensemble du territoire national, DCB Logistics travaille activement sur de nouveaux développements en région Paca. D'ores et déjà positionnée sur un foncier totalisant quelque 60 hectares, l'entreprise étudie plusieurs projets, dont un pour un preneur qui aurait besoin d'une très grande surface.

« Ce site permettra de développer environ 250 000 m2 d'entrepôts et de messagerie », indique Laurent Séven, qui refuse d'aller plus avant dans les explications. « Plusieurs pistes sont étudiées pour des projets XXL », se contente-t-il de préciser. Le directeur du développement de DCB Logistics aimerait pouvoir déposer un permis de construire au plus tard au 1er trimestre 2021, ce qui permettrait un démarrage des travaux au début du 2nd semestre 2021, et donc une livraison du programme mi-2022.

« Nous sommes en phase de structuration et nous allons renforcer nos équipes à partir de cette année » – Laurent Séve

Dans le même temps, DCB Logistics, qui avait mis en stand-by ses projets de développement en Italie, a prévu de les relancer à partir du 2nd semestre de cette année. « Nous allons nous positionner sur des fonciers pour finaliser un premier projet initié de longue date, mais que nous avions mis en attente pour des raisons stratégiques. Il s'agit d'un projet mixte, mêlant logistique et distribution », détaille Laurent Séven.

À l'origine, DCB Logistics envisageait la réalisation d'un bâtiment de 20 000 m2. Aujourd'hui, le projet a été revu à la hausse et pourrait déboucher sur la construction d'un bâtiment totalisant environ 40 000 m2.

Un axe stratégique de croissance

En quatre ans, DCB Logistics s'est progressivement affirmé comme un acteur susceptible de s'imposer non seulement dans sa région d'origine, mais également sur les autres grands territoires logistiques de l'Hexagone.

Cette montée en puissance se traduit dans les chiffres, puisque l'entreprise développe actuellement quelque 200 000 m2 de projets immobiliers dédiés aux opérateurs du domaine de la messagerie et de la logistique.

Après avoir bouclé l'exercice 2018 avec un chiffre d'affaires de 15 M€, la filiale de DCB International a poursuivi sa croissance et affiche des ambitions élevées pour les années à venir.

« Nous n'avons pas encore les chiffres définitifs pour l'exercice 2019 mais, au vu des opérations qui ont été lancées, les prochains chiffres d'affaires seront en très forte progression. Nous prévoyons de réaliser entre 50 et 60 M€ de recettes au terme de trois ans », conclut Laurent Séven.

DCB Logistics réalise un pôle de messagerie à Corbas

Lancée à l'automne 2018, l'opération s'achèvera avant la fin de l'année avec la livraison d'un bâtiment de 15 000 m2.

« Corbas » / © DCB Logistics : Perspective du site destiné à des activités de messagerie, de petit colis et de courrier

Après avoir fait l'acquisition d'un foncier de 3,5 hectares à Corbas au début de l'été 2018, DCB Logistics a patiemment finalisé la deuxième opération de sa jeune histoire. Et c'est finalement avec un pôle de messagerie grand format, qui totalisera 15 000 m2 de surface de plancher, que l'entreprise prolongera la dynamique initiée à Vaulx-Milieu il y a deux ans. Le permis de construire, déposé au mois d'octobre 2018, a été accepté et la conception du futur bâtiment a été confiée au cabinet d'architectes lyonnais Soho Atlas, qui réalisera pour l'occasion le premier site de messagerie certifié BREEAM Excellent de France.

Toutefois, avant de lancer les travaux de construction, les équipes de DCBLogistics doivent s'affranchir d'une lourde étape de déconstruction. La tâche a été confiée à la société Nasarre Démolition. « Le bâtiment initial avait été construit dans les années 1980 pour Calor, qui avait dédié ce site à l'assemblage, au stockage et à la distribution de petit électroménager », indiquait Laurent Séven au mois de décembre dernier, à l'occasion d'une « DemolParty » où étaient présents les partenaires mobilisés par DCBLogistics pour mener à bien ce dossier : Cushman & Wakefield et Log in France.

Le futur bâtiment, dont la livraison est attendue pour la fin de l'année, sera divisible en deux parties égales. Il sera destiné à des activités de messagerie, de petit colis et de courrier. « À l'heure où la logistique urbaine se met progressivement en place, ce site sera le seul outil de cette taille dans la région lyonnaise », affirme Laurent Séven. L'opportunité a séduit un investisseur canadien, qui n'était encore jamais intervenu dans la région auparavant.

« Démolition » / © DCB Logistics : La société Nasarre Démolition est en charge de la déconstruction du site

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?