Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Lutter contre la précarité énergétique

le - - Actualités

Lutter contre la précarité énergétique

Habitat et Humanisme Rhône et EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne ont renouvelé leur partenariat initié en 2013 pour aider les plus démunis à réduire leur facture énergétique. Une action qui démontre une volonté commune de solidarité par un travail de proximité personnalisé.

 

Depuis près de trente ans, EDF travaille aux côtés des pouvoirs publics, des collectivités locales et des partenaires sociaux pour lutter contre la précarité énergétique et prévenir des situations de grande difficulté. Pour Christian Missirian, directeur commerce EDF Rhône-Alpes Auvergne, cet engagement auprès d'associations humanitaires est un travail de longue haleine. « La précarité énergétique n'est pas une fatalité, elle est la conséquence de la réalité économique. Notre partenariat avec des acteurs de solidarité est une approche globale. Ensemble, nous pouvons faire bouger les choses et réaliser des économies d'énergie. Notre action est inscrite dans la durée pour mieux travailler sur les comportements. »La convention de partenariat, signée avec Habitat et Humanisme Rhône jeudi 3 mars au foyer de jeunes travailleurs de la Maison Mérieux dans le 7e arrondissement de Lyon, est un symbole concret de cette synergie de compétences. Le partenariat concerne l'ensemble des logements gérés par le bailleur social. « Nous allons initier une démarche envers nos locataires en conduisant des opérations de bons réflexes, explique Christophe Perrin, président d'Habitat et Humanisme Rhône. Cela passe par l'apprentissage des éco-gestes au quotidien pour les aider à mieux gérer et réduire leur consommation. L'objectif est de prévenir les dérapages des charges que l'on repère malheureusement trop tard. Car les loyers sont souvent très faibles mais les charges représentent un coût disproportionné et provoquent des situations financières problématiques. Le partenariat avec EDF vise à éviter ces situations. Cette convention est le départ d'un travail de fond sur la lutte contre la précarité énergétique. »

Pour conduire cette politique de solidarité et identifier les problèmes en amont, EDF déploie des conseillers référents et aide ses clients par des conseils, des outils pédagogiques et des actions sur le terrain. De simples gestes permettent d'acquérir de bons réflexes pour réduire sa consommation énergétique. « La température ne doit pas dépasser 19 C° la journée et 16 C° dans les chambres la nuit. Un degré supplémentaire, c'est 90 € de plus par an sur la facture d'électricité. Laver son linge à 30 C° plutôt qu'à 90 C° consomme trois fois moins d'énergie. Utiliser des ampoules basse consommation permet de réaliser jusqu'à 80% d'économies », précise le conseiller EDF aux locataires de la Maison Mérieux. Ces derniers prennent alors conscience que de simples gestes suffisent pour réduire sa consommation énergétique et ses dépenses. Johanna et Fadila ont appris beaucoup de choses en peu de temps : « Dégivrer le frigo régulièrement, débrancher les prises quand on part, baisser le chauffage lorsqu'on aère, ne pas laisser couler l'eau sous la douche en permanence. Nous allons également être attentives à la température du logement grâce au thermomètre que l'on nous a remis. Avant, on ne faisait pas attention à tout cela. Maintenant, nous savons que c'est important pour faire des économies. » Sensibles aux problèmes de développement durable, les jeunes travailleurs ont aussi appris à décrypter leurs factures et à se responsabiliser face à leurs dépenses énergétiques. Pour Marco Garcia Lopez, responsable du foyer, ces informations sont essentielles : « L'objectif est la quête de l'autonomie. Les locataires doivent acquérir les bons gestes pour qu'ils deviennent une habitude dans leur futur logement. » Après ces courtes formations aux éco-gestes et une mise à disposition d'équipements destinés à favoriser les économies d'énergie (thermomètre, ampoules basse consommation, prises programmables), EDF assure un suivi des situations les plus complexes. « Nous devons travailler sur un ensemble de leviers pour apporter une réponse globale. Nous sommes actuellement dans une situation d'urgence qui exige d'éradiquer la précarité énergétique. Notre engagement se positionne avant tout dans une dimension humaine », souligne Christian Missirian.

 

 

 

Solidarité en Rhône-Alpes Auvergne c'est:

30 conseillers solidarité et des correspondants de proximité

28 000 familles accompagnées

51 000 appels de travailleurs sociaux traités

14 PIMMS (Points Information Médiation Multi Services) en partenariat et deux ouvertures prévues en 2016

2 M€ versés au fonds de solidarité logement

 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer