AccueilRhôneLyon 2e : l'ancien hôtel de Nice transformé en résidence

Lyon 2e : l'ancien hôtel de Nice transformé en résidence

Inoccupé et désaffecté depuis de nombreuses années, l'hôtel de Nice, situé place Carnot, vient de donner naissance à 23 logements sociaux au sein d'un immeuble de qualité.
Lyon 2e : l'ancien hôtel de Nice transformé en résidence
DR

Rhône Publié le ,

Après la démolition, en 2014, des bâtiments vétustes qui noircissaient le paysage de la place Carnot, dix-huit mois de travaux ont été nécessaires pour construire un immeuble à caractère social : la résidence Hôtel de Nice. Le projet, réalisé par 3F Immobilière Rhône-Alpes, a fait l'objet d'un concours d'architectes remporté par le cabinet lyonnais Clément Vergély, qui a laissé parler sa créativité. « De la genèse du projet à la livraison, cet immeuble est un exemple de ce que l'on peut faire de mieux en logement social. Le confort acoustique et thermique a été soigneusement pensé. Le hall d'entrée est une réinterprétation des allées cochères et le grand passage s'ouvre sur une cour intérieure. L'escalier, quant à lui, est généreux et donne accès à des paliers dont le sol est équipé de carrelage 10 X 20 ». Rien n'a été laissé au hasard dans ce projet, qui s'inscrit dans la continuité urbaine et historique du site et s'intègre parfaitement dans son environnement immédiat. Son architecture élégante respecte l'ordonnancement des façades des immeubles de la presqu'île, notamment la hauteur et le rythme des ouvertures, le porche d‘entrée, la serrurerie et les fenêtres en bois. Au dernier niveau, une verrière éclaire l'escalier, clin d'œil à l'architecture lyonnaise.

Des prestations de qualité ont été apportées à chaque degré de la construction, depuis l'isolation externe du bâtiment jusqu'aux finitions intérieures. Tous les logements disposent de doubles fenêtres, renforçant ainsi l'isolation et créant des espaces pour des jardins d'hiver. L'eau chaude sanitaire de la résidence, qui a obtenu les labels Qualitel et Habitat & Environnement, est produite par des panneaux solaires qui couvrent une partie des besoins, le reste de la production étant assuré par une chaudière collective au gaz naturel.

Répartis sur sept étages, les 23 logements sociaux (dont 17 PLUS et 6 PLAI) vont du T1 au T5, les grands appartements étant tous traversant. Au rez-de-chaussée, un local commercial est disponible. Qualifié de « défi architectural », ce projet représente, pour Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement, « un bel exemple de mixité sociale en plein cœur de Lyon ». Le programme a bénéficié du concours financier de l'État, de la Métropole et de la Ville de Lyon, de la Caisse des Dépôts, d'Action Logement et de l'Association pour le logement du personnel de l'administration financière. Le montant de l'opération s'élève à 4 M€.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?