AccueilRhôneLyon Saint-Exupéry, un plan de vol ambitieux pour l'avenir

Lyon Saint-Exupéry, un plan de vol ambitieux pour l'avenir

Nouveau terminal, nouvelles destinations, nouveaux projets : l'aéroport lyonnais poursuit la mutation engagée il y a quelques années… à vitesse supersonique !
Lyon Saint-Exupéry, un plan de vol ambitieux pour l'avenir
DR

Rhône Publié le ,

Il est des chiffres qui suffisent parfois à résumer une trajectoire. Ainsi en va-t-il de ceux que Tanguy Bertolus, président du directoire d'Aéroports de Lyon, a dévoilé il y a quelques mois en présentant le bilan et les perspectives de Lyon Saint-Exupéry. Car en finissant l'année 2017 sur une croissance de 7,7 %, l'aéroport lyonnais a non seulement brisé pour la première fois de son histoire le plafond des 10 millions de passagers, mais il a également largement distancé les autres plateformes hexagonales en quête de croissance. À ce rythme, les objectifs annoncés par le gestionnaire Vinci Airports (13 millions de passagers à échéance 2025) seront largement dépassés.

« Pour en arriver là, nous avons mis en place une stratégie qui s'adosse sur plusieurs piliers », détaille Tanguy Bertolus. Parmi eux, des démarches commerciale et marketing plus appuyées avec, pour conséquence, de plus en plus de créations de lignes (28 vols ont été lancés depuis le début de l'année, ce qui monte à 40 le total des nouvelles destinations inaugurées en moins de deux ans). Mais les nouvelles ambitions de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry se matérialisent également au sol, avec une attention toute particulière apportée à l'amélioration des conditions d'accueil des passagers. Les investissements consacrés au nouveau Terminal 1B symbolisent cette démarche. « Sa mise en service constitue un pas très important en termes d'amélioration de la qualité de services : qualité des espaces, qualité opérationnelle pour l'enregistrement et le passage des zones de sûreté… », se réjouit Tanguy Bertolus. L'ensemble de l'opération représente un investissement de 215 M€, en cours de finalisation. « Nous avons ouvert la plus grande partie du terminal et les dernières phases de travaux sont plus centrées sur des zones techniques, qui échappent à l'œil des passagers », ajoute-t-il.

Une fois ce dossier totalement bouclé, les équipes de l'aéroport n'en n'auront pas fini avec les grands projets d'investissement. « Il faut que nous améliorions encore l'ensemble de la chaîne des services aux passagers, poursuit le patron de l'aéroport. Nous allons ainsi construire un nouveau parking silo, qui nous permettra de rapprocher les passagers par des terminaux. » Ce nouvel espace de stationnement prendra place près du Terminal T1 B. Les travaux débuteront dès l'année prochaine. Dans le même temps, Vinci Airports poursuivra ses investissements sur l'ensemble des infrastructures de pistes.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?