Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Lyon Saint-Exupéry, un plan de vol ambitieux pour l'avenir

le - - Rhône

Lyon Saint-Exupéry, un plan de vol ambitieux pour l'avenir
DR

Nouveau terminal, nouvelles destinations, nouveaux projets : l'aéroport lyonnais poursuit la mutation engagée il y a quelques années… à vitesse supersonique !

Il est des chiffres qui suffisent parfois à résumer une trajectoire. Ainsi en va-t-il de ceux que Tanguy Bertolus, président du directoire d'Aéroports de Lyon, a dévoilé il y a quelques mois en présentant le bilan et les perspectives de Lyon Saint-Exupéry. Car en finissant l'année 2017 sur une croissance de 7,7 %, l'aéroport lyonnais a non seulement brisé pour la première fois de son histoire le plafond des 10 millions de passagers, mais il a également largement distancé les autres plateformes hexagonales en quête de croissance. À ce rythme, les objectifs annoncés par le gestionnaire Vinci Airports (13 millions de passagers à échéance 2025) seront largement dépassés.

« Pour en arriver là, nous avons mis en place une stratégie qui s'adosse sur plusieurs piliers », détaille Tanguy Bertolus. Parmi eux, des démarches commerciale et marketing plus appuyées avec, pour conséquence, de plus en plus de créations de lignes (28 vols ont été lancés depuis le début de l'année, ce qui monte à 40 le total des nouvelles destinations inaugurées en moins de deux ans). Mais les nouvelles ambitions de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry se matérialisent également au sol, avec une attention toute particulière apportée à l'amélioration des conditions d'accueil des passagers. Les investissements consacrés au nouveau Terminal 1B symbolisent cette démarche. « Sa mise en service constitue un pas très important en termes d'amélioration de la qualité de services : qualité des espaces, qualité opérationnelle pour l'enregistrement et le passage des zones de sûreté… », se réjouit Tanguy Bertolus. L'ensemble de l'opération représente un investissement de 215 M€, en cours de finalisation. « Nous avons ouvert la plus grande partie du terminal et les dernières phases de travaux sont plus centrées sur des zones techniques, qui échappent à l'œil des passagers », ajoute-t-il.

Une fois ce dossier totalement bouclé, les équipes de l'aéroport n'en n'auront pas fini avec les grands projets d'investissement. « Il faut que nous améliorions encore l'ensemble de la chaîne des services aux passagers, poursuit le patron de l'aéroport. Nous allons ainsi construire un nouveau parking silo, qui nous permettra de rapprocher les passagers par des terminaux. » Ce nouvel espace de stationnement prendra place près du Terminal T1 B. Les travaux débuteront dès l'année prochaine. Dans le même temps, Vinci Airports poursuivra ses investissements sur l'ensemble des infrastructures de pistes.

Emmanuel Imberton : « La question de l'accessibilité est au cœur des débats »

« La congestion du trafic sur les axes routiers et autoroutiers pénalise le développement de l'aéroport. Comment voulez-vous séduire les chefs d'entreprises de Clermont-Ferrand s'ils doivent mettre deux fois plus de temps pour rejoindre Lyon Saint-Exupéry que pour aller à Paris ? Nous devons donc nous mobiliser sur ce sujet et il faut d'ores et déjà prévoir les infrastructures de demain pour assurer sa croissance future. Parmi les sujets sensibles, il y a bien entendu la question de l'A45, pour assurer la liaison avec Saint-Étienne et, au-delà, avec Clermont-Ferrand. Mais il faut aussi anticiper les effets du déclassement de l'A6/A7, qui aura pour conséquence de rabattre des trafics sur l'Est Lyonnais, où est installé l'aéroport, et donc de congestionner le trafic », explique le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer