AccueilRhôneLyon : un bâtiment audacieux pour l’Anses et l’ANSM à Gerland

Lyon : un bâtiment audacieux pour l’Anses et l’ANSM à Gerland

Développé en R+5, le futur bâtiment que se partageront l'Anses et l'ANSM à Lyon totalisera 8 300 m2 de surface de plancher.
Le bâtiment réunira au cœur du biopôle de Lyon Gerland des équipes de l’Anses et de l’ANSM.
DR - Le bâtiment réunira au cœur du biopôle de Lyon Gerland des équipes de l’Anses et de l’ANSM.

Rhône Publié le ,

Dessiné par les cabinets parisien Moon Safari et lyonnais Pargade Architectes, le bâtiment qui réunira au cœur du biopôle de Lyon Gerland des équipes de l’Anseset de l’ANSM, est entré en construction.

Le bâtiment de l'Anses et l'ANSM livré en 2024

Pour réaliser ce vaisseau de 8 300 m2, les deux agences vont investir 36 M€. L'Anses et l'ANSM pourront compter sur une subvention de la Métropole de Lyon, qui s’engagera à hauteur de 12 M€.

Posé sur l’avenue Tony-Garnier, le bâtiment sera livré à l’horizon 2024, au terme d’un chantier dont la réalisation a été confiée à la société Roux Cabrero, d’Annonay. Filiale du groupe Fayat, elle a fait appel à deux autres entreprises du groupe : Razel Bec, qui est installé à Bron, pour la démolition, la dépollution, le désamiantage et le terrassement, ainsi que Franki, à Chaponost, pour les parois berlinoises.

"Cette opération repose notamment sur un défi technique, explique Bertrand Souvignet, directeur de Roux Cabrero. Nous allons construire un porte-à-faux de six mètres de profondeur. Pour relever ce challenge, nous allons mettre en place un étaiement, qui ne sera démonté qu’après la sèche des ouvrages béton de l’intégralité de l’opération."

C’est ensuite la structure en elle-même qui reprendra les charges de l’ensemble, notamment grâce aux poutres situées au dernier étage et à des renforts particuliers et des ferraillages spécifiques noyés dans le béton.

Un chantier tout béton pour l'Anses et l'ANSM

Le béton sera en effet l’élément majeur de ce chantier. Roux Cabrero utilisera ainsi un procédé baptisé GBE, qui repose sur l’intégration de l’isolant au béton en façade. "En intégrant l’isolation dans le béton, nous obtenons un rendu qui permet d’avoir du béton apparent en façade mais également à l’intérieur du bâtiment", précise Bertrand Souvignet.

Un procédé peu courant, en raison de son caractère onéreux. "Le béton est un matériau qui coûte assez cher, confirme-t-il. Et quand on arrive, comme ce sera le cas avec ce chantier, sur un voile qui fait environ 80 centimètres d’épaisseur, on est amené à couler beaucoup de béton."

Le résultat en termes de performance d’isolation est assez semblable à celui que l’on obtient avec l’utilisation d’autres solution, mais l’intérêt majeur de celle-ci est avant tout architectural et esthétique.

Des moyens humains et matériels importants mobilisés pour le chantier

La mise en œuvre de ce procédé n’entraîne aucun allongement de la durée du chantier, puisqu’il est intégré au cycle de construction. En revanche, cela nécessite la mise en œuvre de moyens importants, tant sur le plan humain que matériel.

"Nous avons deux grues sur site et, pour le moment, nous sommes sur les fondations avec 30 personnes. Mais au plus fort des opérations, nous monterons à 50 personnes, soit 25 personnes mobilisées sous chaque grue", précise le directeur de Roux Cabrero.

Des contraintes d'accès au chantier

Avant d’expliquer : "Nous avons deux grues pour faire face à des contraintes d’accès importantes et, surtout, parce que nous sommes sur une parcelle tout en longueur, avec un bâtiment aux dimensions impressionnantes : 90 mètres de long par 26 mètres de large".

Débuté avec la phase de construction du nouveau bâtiment, le chantier s’achèvera un an après sa livraison, avec la destruction du bâtiment qu’occupent les équipes de l’Anses actuellement. Elles auront alors été installées dans leur nouveau laboratoire et une mini forêt sera plantée sur l’espace ainsi libéré, puis rétrocédée à la collectivité.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?