Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Lyon : un projet XXL tourné vers la jeunesse pour un bâtiment emblématique de la Croix-Rousse

le - - Actualités

Lyon : un projet XXL tourné vers la jeunesse pour un bâtiment emblématique de la Croix-Rousse
© Tristan Spella - Un nouvel avenir pour l'ancien collège Truffaut dans le quartier de La Croix-Rousse à Lyon.

Situé sur les pentes du quartier de la Croix-Rousse à Lyon, l'ancien collège Truffaut a entamé sa métamorphose. Il abritera une résidence étudiante, une auberge de jeunesse, une crèche et de nombreux autres équipements. La rénovation des bâtiments et l'aménagement du site devraient s'achever au second semestre 2022.

Sur la place Lieutenant Morel dans le 1er arrondissement de Lyon, l'ancien Collège Truffaut est un symbole du quartier de la Croix-Rousse. Le bâtiment, construit entre 1884 et 1887 sous la direction de l'architecte Prosper Perrin, fait partie du patrimoine et témoigne de l'histoire de l'enseignement.

L'imposant édifice se compose d'un corps central et d'ailes latérales qui permettaient l'accueil des filles d'un côté et des garçons de l'autre. L'établissement scolaire, qui a subi quelques transformations dans les années 1950, a été fermé en 2013. Abandonné pendant de nombreuses années, l'ex-collège Truffaut s'apprête à revivre.

Une résidence étudiante, une crèche...

A l'issue d'un appel d'offres de la Métropole de Lyon, le projet de reconversion porté par le promoteur Linkcity Sud-Est associé à la SACVL en tant qu'investisseur avait été retenu mi-2018. En novembre 2020, la signature d'un bail emphytéotique de 60 ans avec la collectivité a donné le top départ de l'opération dessinée par les cabinets d'architectes lyonnais Bamaa et Archipat.

Le projet s'articule autour d'une résidence étudiante de 65 studios et 4 colocations gérée par la SACVL, d'une auberge de jeunesse de 45 chambres et d'un bar-restaurant gérés par Hirundi, d'une crèche Les Petits Chaperons Rouges de 20 berceaux, d'un tiers-lieu, d'un collège graphique accueillant notamment les bureaux de Lyon BD Organisation, de salles plurielles pour les associations et entreprises du quartier et, au cœur, d'une cour végétalisée ouverte à tous les habitants.

Bruno Bernard : "Un lieu largement tourné vers la jeunesse"

"La vocation initiale du site est prolongée car ce lieu sera largement tourné vers la jeunesse", se réjouit Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. La réinvention du site a démarré en fin d'année dernière.

Le chantier de réhabilitation des 5 470 m2 de surface de plancher s'annonce complexe, d'autant plus dans un environnement de cœur de ville. Les travaux de désamiantage, de curage et de démolition ont commencé en janvier et s'étaleront jusqu'à fin avril. Puis le ravalement des façades et le dédoublement des planchers seront réalisés avant de laisser place aux différents corps d'état à partir du second semestre 2021.

Les travaux, dont le coût avoisine 12 M€, sont réalisés par Bouygues Bâtiment Sud-Est. En période de pointe, une cinquantaine de compagnons interviendront sur cette opération.

Une démarche environnementale poussée

Le chantier s'inscrit dans une démarche environnementale exemplaire à plusieurs niveaux. En partenariat avec l'association lyonnaise Minéka, une politique d'économie circulaire et de réemploi des matériaux de construction du bâti existant a été mise en place avant le démarrage des travaux. "Plus de 46 matériaux ont été identifiés et seront soit conservés pour le projet, soit réemployés", fait savoir Roseline Legrand, directrice de Linkcity Auvergne-Rhône-Alpes.

"Des fenêtres et des portes seront conservées et réutilisées in situ. D'autres matériaux comme des parquets, des radiateurs en fonte, des équipements électriques, du mobilier... seront récupérés et réemployés par des professionnels, des associations et des particuliers pour d'autres projets", précise l'architecte Yassine Bouziane.

Grégory Doucet : "Nous redonnons vie à un lieu central"

La rénovation privilégie également les matériaux bio-sourcés puisque 1 800 m2 de structure plancher seront fabriqués en bois massif et l'isolation des combles sera assurée grâce à de la ouate de cellulose.

Ce nouvel espace de vie hybride, qui représente un investissement global de plus de 20 M€, devrait être livré fin 2022. "Nous redonnons vie à un lieu central en apportant une mixité d'usages", se félicite le maire pour sa part le maire de Lyon Grégory Doucet.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer