AccueilActualitésMatières premières : une pénurie réelle ou artificielle ?

Matières premières : une pénurie réelle ou artificielle ?

Dans le registre des pénuries en voilà une qui dure depuis déjà un moment et qui ne risque pas de s’apaiser avec la rentrée de septembre : le manque de matériaux, qui touche le secteur de la construction.
Matières premières : une pénurie réelle ou artificielle ?
DR

Actualités Publié le ,

Ce n’est sûrement pas les deux à trois semaines de congés estivales bien méritées qui ont permis de remplir les stocks et de faire baisser le prix des fournitures. Les entreprises du BTP voient depuis un moment les délais de livraisons augmenter et les prix flamber. Une situation qui irrite de plus en plus les petites comme les grandes entreprises.

Le bois encore et toujours en tension

Ces dernières ne sont pas toujours en mesure de répondre aux demandes de leurs clients et sont bien souvent obligées de revoir leurs devis à la hausse.

Un des secteurs impactés par ce manque de matériaux est la filière bois. Difficilement explicable, cette pénurie provoque de nombreuses tensions sur les entreprises de constructions. La demande, qui a fortement augmenté pendant la crise Covid, pourrait être une des explications les plus fiables.

Néanmoins, selon Roger Garrivier, gérant de l’entreprise Manufacture Bois Paille, basée à Villefranche-sur-Saône et qui propose des murs en bois isolés en paille, la problématique n’est pas seulement là. "Effectivement, il y a un décalage important entre l’offre et la demande mais je pense qu’il y a tout de même beaucoup de spéculation de la part des industriels."

"En ce moment, tout le bois vient d'Ukraine"

Une situation qui agace le directeur de cette société. "Même si cette vision n'est que la mienne, je vois bien que cette situation profite aux plus gros. C'est factuel quand on voit les profits qu'ils engendrent. Malheureusement, je ne peux pas faire autrement puisque pour certains produits, il n'existe qu'un seul fournisseur. On est donc obligé de se plier aux prix proposés. Ça fait un moment que ça dure, il y a toujours de nouvelles excuses. Par exemple en ce moment tout le bois vient d'Ukraine", lâche amèrement Roger Garrivier.

Heureusement, l'entrepreneur explique que ces pénuries ne concernent que certains matériaux. Avec le bois brut, on n'a pas énormément de problèmes pour s'approvisionner. C'est surtout au niveau des panneaux bois que c'est compliqué », explique-t-il.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?