AccueilIsèreMeylan : bientôt un écoquartier au cœur de la ville ?

Meylan : bientôt un écoquartier au cœur de la ville ?

A l’occasion d’une visite de chantier de la démolition en cours de la faculté de pharmacie à Meylan, les élus locaux ont évoqué le devenir du site qui pourrait se transformer en un écoquartier.
Meylan : bientôt un écoquartier au cœur de la ville ?
T.R.

Isère Publié le ,

"Puisque la Ville de Meylan était carencée (16 % au lieu de 25 % en 2019, NDRL) en logements sociaux, l’Etat, il y a cinq ans, a proposé de vendre ce foncier pour y construire des logements."

Déconstruction en cours de la faculté de pharmacie à Meylan

Mardi 5 juillet, Philippe Cardin, maire de Meylan, était présent aux côtés de Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole, et de Laurent Amadieu, président de l’Etablissement public foncier local du Dauphiné (EPFL), pour visiter le chantier en cours de la déconstruction de l’ancienne faculté de pharmacie. Cette dernière n’est plus en activité depuis 2018, année du transfert de la faculté sur le site du CHU de Grenoble à La Tronche.

Un projet qui s'inspire des écoquartiers

En 2019, l’EPFL est devenu acquéreur, pour le compte de la Ville de Meylan et de Grenoble Alpes Métropole, des 4 ha de terrain concernés. Le coût d’acquisition des terrains s’élève à 4,8 M€ sans compter les coûts de démolition des bâtiments. Selon Philippe Cardin, le choix de la démolition des bâtiments s’est imposé du fait de l’impossibilité d’y aménager des logements neufs.

"Le projet à venir consiste en la construction, avec les habitants, d’un projet d’habitat pour recevoir des familles, notamment de classe moyenne. Nous souhaitons aussi qu’il y ait une résidence étudiante."

Le maire évoque un projet d’écoquartier. "Je ne sais pas si on ira jusqu’à demander le label, mais nous nous inspirons de ses principes. Et la démocratie participative dans la co-construction du projet est fondamentale pour un écoquartier." Des ateliers participatifs ouverts aux habitants seront ainsi organisés à compter de début 2023.

300 logements

Concernant le nombre de logements envisagés, le maire rappelle que l’équilibre financier de l’opération nécessiterait la construction d’au moins 300 logements, dont 35 % de logements sociaux et 10 à 15 % de logements en accession sociale à la propriété.

"Nous ferons appel à un aménageur et nous sommes en discussion avec le bailleur social Actis qui possède la parcelle au nord, pour qu’il puisse, de son côté, réaménager les trois immeubles existants, qui autrefois servaient de résidence étudiante, et ainsi aboutir à un ensemble homogène de constructions de l’avenue de Verdun jusqu’à l’avenue du Vercors."

Les jardins familiaux existants seront conservés de même que la prairie dont la destination (sportive, de loisirs, etc.) devra être définie en lien avec les Meylanais.

"Il faut que le projet soit ficelé avant la fin du mandat, conclut Philippe Cardin, c’est-à-dire que nous puissions avoir un permis de construire qui soit signé et purgé de tout recours." Le maire rappelle que, non loin de là, 500 logements en construction sur l’ancien site de Schneider Electric (projet PLM), devraient être livrés courant 2024.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 21 juillet 2022

Journal du21 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?