AccueilActualitésUne première station de distribution hydrogène dans le Rhône

Une première station de distribution hydrogène dans le Rhône

La station de ravitaillement hydrogène de Saint-Priest, première dans le Rhône, a été inaugurée jeudi 10 novembre, en présence des acteurs et partenaires, dont HYmpulsion, la structure à l’origine du réseau.
Les personnalités et partenaires présents lors de l’inauguration
©ES - Les personnalités et partenaires présents lors de l’inauguration

Actualités Publié le ,

La station de distribution hydrogène de Saint-Priest est la troisième du réseau HYmpulsion et la première située dans le département du Rhône. La première station du réseau HYmpulsion a été inaugurée en février 2020 dans l’agglomération de Chambéry.

Bientôt une vingtaine de stations hydrogène dans le réseau HYmpulsion

Ces stations sont labellisées et financées par l’Europe et l’ADEME, agence de la transition écologique. L’hydrogène est l’un des vecteurs de la transition écologique soutenu par l’ADEME, celui-ci devant être produit à partir d’électricité renouvelable.

Dans le cadre de cette stratégie visant à promouvoir une mobilité vertueuse, HYmpulsion a décidé d’implanter une station de distribution d’hydrogène renouvelable à Saint-Priest, point de confluence des mobilités :

Il existera le plus rapidement possible une vingtaine de stations en Auvergne-Rhône-Alpes", explique Thierry Raevel, président d’HYmpulsion.

La prochaine sera à Vénissieux dans quelques mois.

Étudiée pour accueillir la mobilité légère comme lourde, des petits utilitaires aux poids-lourds, la station de distribution délivrera à la fois du 350 et 700 bars. La capacité de compression est de 200 kg/j. La construction de cette deuxième station hydrogène a nécessité un investissement de 2,5 millions d’euros environ.

HRS est la société grenobloise qui fabrique les stations : "Il n’existe actuellement que 1000 stations dans le monde, dont 200 en Europe, précise Adamo Screnci, directeur général de la société HRS, nous allons être capable avec nos installations HRS de produire 180 stations par an, c’est dire la vitesse à laquelle la filière hydrogène se développe. Elle est indissociable du renouvelable, car nous avons besoin de l’électricité renouvelable pour produire notre hydrogène décarboné."

Hydrogène renouvelable et décarboné

La station de Saint-Priest est une station de distribution qui sera alimentée par un électrolyseur hors site, celui de la station de Clermont-Ferrand. Actuellement l’hydrogène provient d’un fournisseur extérieur. L’électrolyse de l’eau est un procédé qui sépare l’hydrogène de l’oxygène, grâce à un courant électrique sans émission de gaz à effet et de serre ni de polluant.

En synergie avec le développement des énergies renouvelables, ce mode de production de l’hydrogène permet de générer de l’hydrogène renouvelable et décarboné à partir d’une électricité d’origine renouvelable. L’hydrogène fourni par l’électrolyseur sera stocké dans des tubes trailer, transportés et acheminés par camion jusqu’à la station de Saint-Priest.

Pour la réalisation de cette station, HYmpulsion a fait appel à l’entreprise HRS, fabricant grenoblois de stations de recharge d’hydrogène.

Projet Zéro emmission valley

En 2017, la région Auvergne-Rhône-Alpes a candidaté à un appel à projet européen. Le projet porté par la région Auvergne-Rhône-Alpes et sélectionné par l’Europe a été construit grâce à un partenariat avec les entreprises Michelin et Engie, acteurs économique majeur de la Région AURA.

Ensemble, ils présentent Zero Emission Valley (ZEV), un projet d’envergure sur le déploiement d’une mobilité zéro émission. Ces partenaires ainsi que le Crédit Agricole et la Banque des Territoires ont choisi de constituer une alliance stratégique, allant jusqu’à la création d’une structure commerciale, HYmpulsion, qui conçoit et dimensionne les infrastructures hydrogène du projet ZEV en assurant leur installation et leur exploitation.

Après une première station dans l’agglomération de Chambéry, HYmpulsion étendra son réseau avec cinq stations supplémentaires en fin 2022 et début 2023 situées à Clermont-Ferrand, Saint- Priest, Vénissieux, Saint-Egrève et Moûtiers, permettant ainsi aux clients ayant fait le choix de la mobilité hydrogène de traverser la région sur un axe Est - Ouest et de systématiquement disposer sur leur trajet, d’une solution de recharge en hydrogène renouvelable. Cinq stations compléteront ce réseau dès fin 2023, renforçant le maillage, notamment dans l’axe nord-sud.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?