AccueilMatérielDans l'Ain, Moduland fait le choix du bois pour le photovoltaïque

Dans l'Ain, Moduland fait le choix du bois pour le photovoltaïque

Moduland, entreprise basée à Miribel, dans l'Ain, fait partie des neuf entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes nominée pour l'édition 2023 des BePositive Awards.
La solution photovoltaïque CSR+ de Moduland dans un jardin.
©Moduland - La solution photovoltaïque CSR+ de Moduland dans un jardin.

Matériel Publié le ,

Spécialisé dans la fabrication de charpentes bois, Moduland développe depuis trois ans une gamme de structures primaires entièrement en bois, compatibles avec la plupart des systèmes d’intégration et panneaux photovoltaïques cadrés existants sur le marché.

Moduland nominé aux BePositive Awards 2023

Moduland, concourt aux BePositive Awards 2023 avec ses structures au sol "CSR+" pour panneaux photovoltaïques et solaires. S’agissant des énergies renouvelables, Moduland propose des solutions pour les projets résidentiels (carports solaires, pergolas solaires, structures au sol) et pour les projets professionnels (ombrières photovoltaïques, abris vélos solaires, locaux techniques).

Moduland conçoit, réalise et produit dans son unité de fabrication sur 7500 m2 à Miribel (Ain) : "Alternatives durables aux structures métal, explique Joël Chastagnier, commercial chez Moduland, nous travaillons avec du pin traité du Jura et du massif central, les structures sont fixées au sol sur pieds vissés, sur supports existants ou fixations socles béton classiques."


Ces supports permettent aux particuliers d'installer du photovoltaïque dans leur jardin par exemple, quand ce n'est pas possible sur un toit à cause d'une charpente fragile, ou d'une zone trop ombragée. "Les installations hors sol peuvent rester intactes 25 ans voir davantage", affirme Joël Chastagnier.

Les professionnels, pour leurs surfaces de parking ou d'abris vélos par exemple, peuvent ainsi faire le choix d'une solution, certes un peu plus onéreuse que le métal, mais plus conforme aux réglementations sur l'énergie et plus respectueuse de l'environnement.

Un chiffre d’affaires de 5 millions d'euros en 2023

"Nous avons travaillé avec un magasin Lidl, poursuit Joël Chastagnier, qui souhaitait coupler des panneaux photovoltaïques sur une ombrière de parking à des bornes de recharge pour voitures."


L’entreprise prévoit un chiffre d’affaires de 5 millions d'euros en 2023 et a récemment investi 800 000 euros dans une nouvelle ligne de production entièrement automatisée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

Journal du 16 mars 2023

Journal du16 mars 2023

Journal du 09 mars 2023

Journal du09 mars 2023

Journal du 02 mars 2023

Journal du02 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?