AccueilIsèreMunicipales : ce deuxième tour tant attendu...

Municipales : ce deuxième tour tant attendu...

Depuis le 18 mai, les maires élus au premier tour des municipales commencent à prendre officiellement leurs fonctions. 72 communes iséroises restent concernées par le second tour des élections, qui aura lieu le 28 juin.
Municipales : ce deuxième tour tant attendu...
DR - Le 2nd tour des municipales aura lieu dimanche 28 juin

Isère Publié le ,

Tous les élus s'accordent à le dire : les élections municipales 2020 sont hors normes, compte-tenu du contexte sanitaire dans lequel elles se sont déroulées. Le taux de participation a été historiquement bas en Isère, avec 43,37 %. 72 communes devront organiser un second tour parmi les 512 que compte le département (lire encadré).

Alors que les édiles élus au premier tour ont organisé leur premier conseil municipal entre le 23 et le 28 mai, d'autres se mobilisent pour relancer leur campagne. Les candidats en lice disposent d'un mois. Pas de distribution de tracts, ni de porte à porte, ni de réunions publiques... Autant de démarches incompatibles avec la crise sanitaire. Les candidats devront mener campagne autrement et faire preuve de créativité. De nouveaux moyens d'échanges avec les citoyens ont par exemple été mis en place (visio-conférences, sessions de Facebook live, etc.).

Dans la perspective des élections, les tractations entre les candidats en lice s'intensifient, notamment dans les grandes villes comme Grenoble. Les listes ayant obtenu plus de 10 % des voix peuvent se maintenir et celles comptabilisant au moins 5 % ont la possibilité de fusionner avec une liste présente au deuxième tour. Dans des conditions certes dégradées, la campagne bat son plein.

Quant à l'organisation des bureaux de vote, les règles sanitaires déjà adoptées au premier tour seront de nouveau en vigueur. Sans oublier le port du masque, obligatoire pour chaque électeur.

Relancer le travail des collectivités

La tenue des élections s'avère une bonne nouvelle pour les candidats, mais également pour les présidents d'intercommunalités - la fin des municipales étant un prérequis pour l'installation des conseils communautaires. En ligne de mire : la reprise économique dans les territoires, sachant que les projets sont au point mort depuis plus de deux mois et que les métropoles et communautés d'agglomération sont des donneurs d'ordres indispensables. D'autant plus avec les transferts des compétences des communes aux collectivités territoriales, opérés ces dernières années dans le cadre de la loi NOTRe.

Le département de l'Isère regroupe pour sa part 18 intercommunalités.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?