AccueilActualitésNaturamat simplifie la pose de revêtements naturels décoratifs

Naturamat simplifie la pose de revêtements naturels décoratifs

Spécialisée dans la transformation de feuilles de pierre naturelle, de béton, de rouille…, l'entreprise, implantée dans le Beaujolais, passe la vitesse supérieure. Une levée de fonds lui permet de s'équiper de machines plus performantes et de recruter pour diversifier ses marchés.
Naturamat simplifie la pose de revêtements naturels décoratifs
DR

Actualités Publié le ,

Créée en 2012, Naturamat était à l'origine tournée dans la vente en ligne de pierres naturelles massives. Les chiffres de fréquentation du site web étaient bons, mais l'activité ne décollait pas. Après avoir découvert la feuille de pierre naturelle, Laurent Gomez décide de reprendre l'entreprise en 2014 et de développer une innovation. « Nous avons mené 4 années de R&D pour mettre au point une gamme de produits transformés. Nos solutions associent la feuille de pierre à des systèmes de traitement de surface, de collage ou de support », explique le président.

Les collections proposent différents matériaux naturels ou revêtements d'imitation, comme la pierre naturelle, le béton, la rouille, la brique ou le bois brûlé, sous forme de feuilles, dalles, panneaux ou rouleaux. « Notre valeur ajoutée est d'offrir à nos clients des solutions prêtes-à-poser », souligne Laurent Gomez. Et les applications possibles sont nombreuses : décoration murale, ameublement, sols, façades extérieures… « Nos produits peuvent être utilisés pour des plans de travail et des crédences de cuisine, des portes de placard ou d'entrée, des bassins de piscine, des murs de douche, des tableaux de bord de voiture… », énumère le dirigeant qui ajoute que « la flexibilité et le faible poids du produit sont de vrais atouts ». Les parements décoratifs coûtent de 80 à 130 €/m2.

Référencés dans plus de 400 points de vente dans toute la France, les produits s'adressent aux architectes, designers et artisans pour leurs projets de construction et de rénovation. Si Laurent Gomez souhaite renforcer la présence de Naturamat dans le négoce, il souhaite surtout diversifier ses marchés. Le chef d'entreprise vise des secteurs à plus forts volumes tels que le bâtiment/façades extérieures, l'industrie, l'hôtellerie-restauration, les grandes surfaces de bricolage… « Pour les magasins comme Leroy Merlin ou Castorama, nous avons développé un produit plus simple et accessible aux particuliers avec un système autoadhésif et une découpe au cutter », fait savoir le président. Un contrat a également été signé avec le groupe Accor pour la rénovation de cinq hôtels Ibis en France. Ce chantier, qui devrait se concrétiser mi-2021, concerne l'aménagement et la décoration des chambres.

Pour conquérir ces nouveaux marchés, Naturamat doit continuer à innover, à industrialiser ses process et à recruter du personnel. « Accompagnés par Incit'Financement, nous avons réalisé une levée de fonds de 226 000 € pour financer différents investissements comme l'acquisition de machines, les demandes de certifications CSTB, les embauches », confie Laurent Gomez. Le tour de table a notamment réuni Arts et Métiers Business Angels, Grenoble Angels, Savoie Mont Blanc Angels, la Banque Rhône Alpes et Bpifrance. La PME, qui emploie 13 personnes, a également déménagé, début octobre, dans de nouveaux locaux de 550 m2 à Saint-Georges-de-Reneins où elle dispose d'un show-room.

Naturamat devrait réaliser 200 000 € de chiffre d'affaires cette année pour un volume commercialisé d'environ 3 000 m2. Désormais en ordre de marche pour la croissance, l'entreprise devrait enregistrer 900 000 € de chiffre d'affaires en 2021. « Notre business model prévoit 1,5 M€ en 2022 et 5 à 6 M€ d'ici 5 ans », indique Laurent Gomez.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?