AccueilNégoceNégoce : Descours & Cabaud construit son leadership européen

Négoce : Descours & Cabaud construit son leadership européen

Fort de son plan de croissance entamé il y a 3 ans et d'une organisation décentralisée, Descours & Cabaud a éprouvé sa capacité de résilience en 2020 et s'engage durablement dans le développement de ses métiers, à travers un nouveau branding et une stratégie forte de croissance à l'international.
Philippe Massonneau, président du Directoire de Descours & Cabaud.
© DR - Philippe Massonneau, président du Directoire de Descours & Cabaud.

Négoce Publié le ,

Bien qu'en baisse, le chiffre d'affaires 2020 de Descours & Cabaud (3,7 milliards d'euros, contre 3,9 Md€ en 2019) montre la robustesse d'une organisation intercontinentale, pour-tant perturbée par le contexte pandémique aux multiples effets pour un groupe ainsi internationalisé (+ 36 % du chiffre d'affaires export).

"Nous avons démontré la force de nos trois marqueurs que sont l'unité, l'audace et la transparence, ainsi que notre résilience", synthétise Alain Morvand, directeur du développement de Descours & Cabaud.

Le groupe a ainsi pu s'appuyer sur une diversité de ses métiers en premier lieu sur son activité Equipement de protection individuelle à qui a bondi de 17 % en 2020.

"Avec 710 points de vente en Europe et en Amérique du Nord (soit 14 pays, ndlr) notre maillage territorial a représenté un réel atout dans la gestion de cette crise. De plus, la proximité géographique des agences, au plus près de l'activité des professionnels a permis au groupe de maintenir un lien permanent avec les clients et de continuer à les servir quotidiennement" analyse Philippe Massonneau, président du Directoire de Descours & Cabaud.

A noter que la mise en place d'un système de click and collect dans les magasins en période de pandémie a connu un franc succès boostant le poste commande avec + 76 %.

Un recentrage des activités en Europe

Dans cette logique, la logistique est apparue comme le nerf de la guerre dans ce schéma overseas, très fortement chahuté avec des coûts de transport multiplié environ par trois.

Même si les plateformes et stocks centraux (18 au total) clés de voûte de la supply chain du groupe, ont fait le plein de références en gonflant les volumes, le groupe lyonnais spécialisé dans l'équipement l'équipement pour l'industrie et le bâtiment réfléchit à une nouvelle stratégie : "Nous étudions un recentrage de nos activités de production pour certaines lignes de produits sur la zone Europe avec un désengagement partiel en Chine", complète Alain Morvand.

D'ailleurs, la construction d'un leadership Europe en autour de ses enseignes Dexis (Industrie), Prolians (B timent) et Hydralians (métiers de l'eau) reste le leitmotiv d'un groupe qui a su maintenir un actionnariat stable et familial, et qui compte le rester.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?