AccueilMatérielNissan Navara off-roader AT32 : le pick-up extrême

Nissan Navara off-roader AT32 : le pick-up extrême

Le marché des pick-up a le vent en poupe et le matraquage fiscal qu'il va subir en France n'y changera pas grand chose. Comme prévu, Nissan vient d'ouvrir en Argentine sa 5e chaîne de fabrication pour un Navara déjà produit en Espagne, en Chine, au Mexique et en Thaïlande.
Nissan Navara off-roader AT32 : le pick-up extrême
© Nissan - Le Navara est vendu à 80 % à des professionnels, BTP en tête

Matériel Publié le ,

Le constructeur ajoute pour la France une nouvelle finition haut de gamme « N-Guard », améliorant encore le niveau Techna+ qui coiffait jusqu'ici la gamme. Proposée en blanc, gris lunaire et noir métal, ce Navara se pare de finitions noires sur la calandre, le contour des feux, les coques de rétros, les poignées de portes, les pare-chocs, etc. Déjà doté d'une aide au démarrage en côte, d'un contrôle de vitesse en descente, d'un freinage d'urgence, d'une vision 360° par quatre caméras, de capteurs de stationnement et d'un lave-phares télescopique, ce pick-up peut recevoir en option un blocage de différentiel arrière.

Nissan, qui fournit les bases des pick-up commercialisés par Renault et Mercedes-Benz, lance également une version à la technologie encore plus évoluée. Il a ainsi fait appel à un préparateur islandais spécialisé, Arctic Trucks, qui a concocté deux séries spéciales extrêmes. En tout, cent exemplaires, dont seulement 25 pour la France. Et déjà tous vendus. Encore plus extrêmes, trois exemplaires ont été peaufinés pour l'Hexagone, afin de renforcer le niveau de franchissement dans les conditions les plus exigeantes. Arctic Trucks a ajouté un snorkel permettant de franchir un gué de 80 cm, ainsi qu'un blocage de différentiel avant qui complète celui de l'arrière déjà monté en série.

Nous avons eu le plaisir de prendre le volant de cet off-roader+ AT32 sur les pistes du centre tout terrain du Mont Verdun. Un terrain glissant à souhait après les chutes de neige de la veille, et un bonheur que d'extirper en douceur les quelque 2 tonnes de ce Navara du marécage. Des qualités hors du commun pour un véhicule aussi radical qui absorbe les côtes aussi facilement qu'une chenille crapahute sur un arbre.

Déjà vendu à 15 millions d'unités dans 180 pays, le Navara s'appuie sur 80 ans d'expérience dans les conditions les plus diverses. Vendu chez nous à 80 % à des professionnels, BTP largement en tête grâce à sa charge utile d'une tonne et ses 3,5 t en remorque, ce pick-up se targue de la plus faible émission de CO2 dans sa catégorie : 167 g en boîte manuelle.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?