AccueilSavoieOPAC de la Savoie : entre restructuration et construction nouvelle

OPAC de la Savoie : entre restructuration et construction nouvelle

Double inauguration d'une ancienne bâtisse transformé en appartements et plateau médicalisée à Yenne, en lien avec la maison de retraite, et d'une résidence bâtie sur l'emplacement de deux maisons démolies à Grésy-sur-Aix, avec, dans les deux cas, l'accent mis sur l'accessibilité et l'aspect environnemental
OPAC de la Savoie : entre restructuration et construction nouvelle
BF - A Yenne, une restructuration réussie d'un ancien foyer en appartement doublés d'une plateau médicale.

Savoie Publié le ,

L’office public enchaîne les inaugurations, la dernière étant celle cette semaine d’une opération, à Yenne, quifait partie de l’ancien complexe de la maison de retraite de la commune. Elle était auparavant constituée de trois corps de bâtiments accolés: le foyer-logement de 36 places mis en service par l’OPAC de la Savoie en 1979, et deux autres constructions restées longtemps inoccupées. En 2011, la maison de retraite a édifié la résidence « Albert Carron », un EHPAD) de 83 places et démoli la partie centrale pour en faire une cour. Ensuite, elle s’est associée avecl’OPAC pour restructurer l’ancienne bâtisse restante, « Les Estadelles ».

La réalisation restructurée (architecte Raphaël Ravasio) comporte dix appartements locatifs traditionnels et un plateau de bureaux médicaux dédiés à la consultation du centre médico-psychologique de Yenne. Ces locaux constituent un atout pour les professionnels de la santé et renforcent les relations avec la maison de retraite voisine. Ils sont désormais copropriété de la maison de retraite et de l’OPAC. Les appartements, adaptés aux personnes âgées et/ou aux personnes à mobilité réduite, respectent tous la norme «handicapé» : meuble de cuisine et évier adaptés, bac à douche encastré, seuil de porte-fenêtre accessible, volets roulants électriques. Chaque appartement dispose d’une cave et d’un cellier et tous les niveaux sont desservis par un ascenseur ; 1 cage d’escaliers à l’air libre a été ajoutée au bâtiment. Chaque logement dispose, soit d’un jardin privatif entouré de haies, soit d’un balcon.

Le plateau médical (spécialisé notamment en psychiatrie est un atout majeur pour la maison de retraite, avec laquelle il est relié par une passerelle. Il comporte trois bureaux médicaux, deux salles d’activité, une salle d’attente et une salle de soins. En complément, deux plateaux libres de 34 et 62 m² pourront être aménagés. Ajoutons que la résidence est idéalement située, à une dizaine de minutes à pied des facilités en tous genres (fleuriste, boulangerie, banque, pharmacie, cafés …). Elle offre une excellente fonctionnalité pour ses usagers, professionnels ou particuliers. Son coût total se monte à un peu plus de 1 M€, avec la participation d’un bon tiers de la maison de retraite.

Un quartier attractif

Autre inauguration, la semaine précédente à Grésy-sur-Isère. Dans le cadre de la restructuration de son entrée de ville, la commune a souhaité moderniser son image et diversifier l’habitat du quartier. Elle a fait appel à l’OPAC de la Savoie pour ce projet consistant à démolir deux maisons d’habitation afin de les remplacer par 15 logements locatifs. La nouvelle résidence se situe à l’entrée de la commune de Grésy-sur-Aix le long de la route des Bauges. À proximité d’un centre-ville moderne, le programme est au cœur d’un quartier attractif (supermarché, boulangeries, restaurants, collège, ...). Avec «le Val du Sierroz», la commune compte désormais 339 logements sociaux, dont 245 issus d’un partenariat avec l’OPAC. La municipalité souhaite privilégier la qualité et le confort de vie de chacun grâce à une réflexion menée en amont sur la meilleure intégration des logements dans leur environnement, avec le cabinet Chambre & Vibert architectes. «Le Val du Sierroz» est un immeuble de trois niveaux composé de 15 appartements locatifs. Les résidants, dont 14 enfants, pourront profiter des espaces verts aux alentours et du cadre de vie de la ville de Grésy-sur-Aix.

Les appartements du rez-de-chaussée sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et un cheminement extérieur facilite l’accès au bâtiment. Des panneaux solaires pour la production d’eau chaude sanitaire tandis que le chauffage est assuré par une chaudière individuelle au gaz. Des balcons sont aménagés pour tous les logements en étages ainsi que des terrasses avec jardin privatif pour les locataires du rez-de-chaussée. 23 places de stationnement privatives sont disponibles dans un parking extérieur et 5 autres places en intérieur, avec également un local à vélo.

La résidence (dont le coût dépasse les 2 M€) a été réalisée sur les bases de la réglementation thermique RT2012. Elle garantit la qualité de conception et d’usage du lieu de vie permettant notamment de maîtriser les charges et de préserver les ressources naturelles. Le label Qualitel est attribué à la suite d’une évaluation détaillée des caractéristiques de la construction.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?