AccueilSavoieOpac : un agrandissement-restructuration réussi

Opac : un agrandissement-restructuration réussi

La maison de retraite médicalisée, foyer logement, service d'aide à domicile de Saint-Christophe-La Grotte, Les Echelles, répond désormais aux nouvelles normes tant de confort qu'environnementales.
Opac : un agrandissement-restructuration réussi
BF - La résidence « Béatrice » a aujourd'hui fière allure.

Savoie Publié le ,

Construite au milieu des années soixante pour accueillir des personnes âgées, la résidence « Béatrice »(EHPAD) a fait l’objet d’importants travaux d’agrandissement et de restructuration. Ce vaste projet d’amélioration a été lancé par l’OPAC de la Savoie, maître d’ouvrage de l’opération, avec le concours de l’architecteJean Terrier. Les travaux (pour un coût total de 4,7 M€, dont 1M€ financé par le département), ont principalement consisté en l’agrandissement des chambres, l’amélioration du confort thermique, la création de locaux de vie supplémentaires et l’amélioration des circulations verticales pour les aînés. La restructuration a permis la création d’une unité Alzheimer de 14 chambres.Pour répondre aux nouvelles normes, le bâtiment a été remis en conformité (sécurité incendie, accessibilité handicapé ou personne à mobilité réduite). Après travaux, la capacité d’accueil de la Résidence « Béatrice » s’élève à 64 résidents, alors qu’elle était de 52 auparavant. L’ancienne construction était constituée de deux grandes ailes, contenant les logements. Une zone centrale commune rassemblait les services, les bureaux et les espaces de vie collective. Ces locaux ont été restructurés et réhabilités. Le rez-de-chaussée a été reconfiguré de manière à accueillir 24 chambres et 26 chambres pour le niveau 1.Une extension de 14 chambres dédiée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer a été construite sur le terrain Nord. Cette unité fait l’objet d’une organisation interne spécifique : bâtiment plus large pour la déambulation, ouverture des espaces de vie, contrôle visuel possible, jardin déambulatoire clos...

Le lien entre l’ancien et le neuf

Toutes les chambres existantes ont été agrandies pour atteindre une surface supérieure à 20 m². Elles sont toutes équipées d’une salle de bain accessible aux personnes à mobilité réduite. Des espaces de vie ont été aménagés à mi-parcours dans les couloirs, afin de créer une animation sur les circulations. Par ailleurs, des places de stationnement ont été ajoutées, côté Nord pour le personnel. Côté Sud un parking visiteurs a été aménagé avec la création d’un cheminement pour les personnes à mobilité réduite. L’aspect extérieur du bâtiment change radicalement. Les points forts de la construction sont davantage mis en avant. L’extension au Nord a permis de structurer le bâti tout en longueur. L’aspect bois des façades, le traitement horizontal des ouvertures, la mise en place de séquences ouvert/fermé rendent la structure plus chaleureuse et plus diversifiée. Les éléments de liaison entre ancien et nouveau bâtiment ont été traités avec des toitures terrassesgravillonaires. L’une d’entre elles accueille des panneaux solaires pour la production d’eau chaude sanitaire. Le traitement des abords extérieurs permet aussi de rendre le cadre de vie plus agréable.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?