AccueilRhônePart-Dieu : l’immeuble New Age entre dans une nouvelle ère

Part-Dieu : l’immeuble New Age entre dans une nouvelle ère

Autrefois propriété d’Orange, l’immeuble New Age, connaît une réhabilitation et une extension d’ampleur. L’enjeu : ouvrir le bâtiment sur le monde extérieur et conserver sa dimension patrimoniale.
Part-Dieu : l’immeuble New Age entre dans une nouvelle ère

Rhône Publié le ,

A l’instar du reste du quartier, l’entrée sud de la Part-Dieu s’offre un nouveau visage. A l’angle du boulevard Vivier-Merle - qui court jusqu’au centre commercial - et du boulevard Gambetta - qui mène directement au centre-ville, l’immeuble New Age se refait une beauté. Les travaux, d’un montant de 40 millions d’euros, ont débuté en septembre 2021 et devraient s’achever courant 2023.

Construite en 1979 par l’architecte André Chatelin, grand prix de Rome, cette imposante structure de béton accueillait le siège régional d’Orange, qui a quitté les lieux en 2020. Le bâtiment a été racheté par Sogelym Dixence, qui a remporté l’appel d’offres en 2017. Le promoteur porte, depuis, le projet de réhabilitation et d’extension.

Il a vendu en vefa (vente en l’état futur d’achèvement) à l’Unofi (Union notariale financière), qui exploitera le bâtiment. Sogelym Dixence travaille avec le cabinet d’architecture AFAA. "Il fallait ouvrir le projet sur la ville et créer un ensemble immobilier cohérent", résume Igor Fedoriw, directeur délégué chez Sogelym Dixence.

Si le bâtiment n’est pas classé, il faut cependant respecter la valeur patrimoniale du bâtiment, ainsi que la présence, non loin de là, de deux bâtiments classés : la Manufacture des Tabacs et le fort Montluc.

20 000 m² de surface tertiaire pour New Age

New Age, c’est une surface totale de près de 20 000 m², répartie entre trois bâtiments. Le bâtiment historique, reconnaissable avec ses baies vitrées cerclées de béton, compte neuf étages, deux sous-sols et 13 000 m² de surface. Il sera flanqué, de part et d’autre, de deux extensions de verre de sept et neuf niveaux. Du temps d’Orange, l’entrée du bâtiment se cachait à l’arrière, rue Abbé-Boisard. Désormais, l’entrée principale sera monumentale, lumineuse et située à un endroit stratégique : l’angle Vivier-Merle-Gambetta. Le béton de la façade sera nettoyé et les baies vitrées, entièrement dévoilées afin d’offrir un maximum de lumière naturelle aux occupants.

Concrètement, New Age offre 18 850 m² de surface de bureaux flexibles. "Les bâtiments peuvent se diviser verticalement ou horizontalement", précise Igor Fedoriw. Certaines entreprises - des grands comptes principalement - pourront même occuper des "espaces double hauteur", sortes de duplex dont les deux étages peuvent être reliés par un escalier intérieur. Un coworking devrait également voir le jour dans le bâtiment. Des parkings - vélos, motos, trottinettes, vélos - sont également prévus en sous-sol.

Un bâtiment pour travailler…et pour vivre !

Si la vocation de New Age est bien entendu tertiaire, le bâtiment entend également être un lieu de vie. Il comptera pas moins de 2000 m² d’extérieur, un luxe dans un quartier aussi densément bâti. L’arrière du bâtiment, rue Abbé-Boisard, s’ouvrira sur 1100 m² de jardin. Des terrasses privatives sont également aménagées et une terrasse végétalisée occupera le toit annexe du bâtiment côté Gambetta. Le bâtiment historique sera coiffé d’un rooftop de près de 450 m², dédié notamment aux événements d’entreprise - cocktails, afterwork, etc. Il sera également possible d’y pratiquer du sport en extérieur (avec vue, donc !).

Le rez-de-chaussée sera dédié à la restauration - plusieurs offres sont disponibles, cantine, café, etc. - et aux services. Comme le veut la tendance, les salariés de New Age disposeront d’une conciergerie ainsi que d’une salle de détente. Tant et si bien que la construction est certifiée Well, un label qui mesure le bien-être en entreprise. Elle dispose également de la distinction Breeam (niveau excellent), qui évalue la performance environnementale des bâtiments.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?