AccueilActualitésPause de midi : des "cantines d'entreprise" pour les salariés du BTP

Pause de midi : des "cantines d'entreprise" pour les salariés du BTP

Le préfet de région Pascal Mailhos a proposé une nouvelle solution ouverte aux entreprises du BTP, dont les salariés sont exposés au froid, leur permettant de conventionner des "cantines d'entreprise" avec des restaurateurs.
Pause de midi : des

Actualités Publié le ,

Une entreprise peut désormais passer une convention écrite de restauration collective avec un ou plusieurs restaurateurs pour mettre ses salariés à l'abri pendant la pause méridienne et leur permettre de se restaurer dans des conditions similaires à celles de la restauration d'entreprise, telles que définies par le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid19.

A savoir la distanciation et la limitation du nombre de personnes à table : 4 personnes maximum assises en quinconce, séparées entre elles d'une place assise, distance de 2 mètres entre chaque table ; l'isolement des salariés et ouvriers en groupes de chantier stables afin d'éviter le brassage des groupes et des entreprises (organisation de plusieurs services, utilisation de salles différentes, aération et désinfection entre chaque groupe, etc.) ; port du masque en dehors des repas.

Eviter le brassage des groupes et des entreprises

De plus, un restaurateur privé peut passer, sous sa propre responsabilité, une convention écrite avec plusieurs entreprises du BTP à la condition qu'elles interviennent sur un même chantier. Ce dernier doit alors veiller à éviter strictement le brassage des groupes et des entreprises en les séparant. Les démarches sont disponibles sur le site de la préfecture du Rhône : https://www.rhone.gouv.fr/Actualites/Nouvelle-solution-de-restauration-pour-les-salaries-du-BTP.

Les entreprises du BTP ont également la possibilité de passer une convention avec les collectivités pour la mise à disposition d'une salle municipale permettant ainsi aux salariés de s'abriter pendant la pause déjeuner.

"Ces ouvertures sont permises dans le cadre d'un protocole sanitaire très contraint qui fera l'objet de contrôles par les services de l'État", précise un communiqué de la préfecture.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?