AccueilActualitésPierre Berger, président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes : "L'entretien des réseaux et infrastructures est urgent !"

Pierre Berger, président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes : "L'entretien des réseaux et infrastructures est urgent !"

Le président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, Pierre Berger, milite pour que les collectivités et l'Etat entament un plan de rénovation des infrastructures, réseaux et et routes, "les moyens existent", affirme-t-il.
Pierre Berger : "70 % des murs de soutènement et des ponts qui ne sont pas entretenus correctement "
©Valentin Chavand - Pierre Berger : "70 % des murs de soutènement et des ponts qui ne sont pas entretenus correctement "

Actualités Publié le ,

Comment voyez-vous l'évolution de l'activité en 2023 ?

Notre métier connaît des changements, une nouvelle dynamique dans les politiques urbaines fait que les entreprises feront davantage d'aménagement de végétalisation, moins de minéral. On n'est pas anxieux sur les projets qui permettent de soutenir l'activité. En revanche, nous sommes inquiets sur le manque de projets de renouvellement et d'entretien des réseaux de canalisation, routiers, et infrastructures existantes, des ponts etc.

Pierre Berger : "Le renouvellement des réseaux d'eau est essentiel"

On a un retard colossal qui risque d'entraîner des travaux exponentiels à terme, avec lesquels on pourrait rencontrer des difficultés à répondre, si l'on est dans l'urgence. Le renouvellement des réseaux d'eau est essentiel pour limiter les fuites que l'on connait à hauteur de 24% de l'eau potable perdue.

"C'est plus gratifiant pour un maire d'inaugurer une belle salle des fêtes ou une école"

C'est un discours que l'on entend peu de la part des pouvoirs publics et collectivités…

Il faut aider les élus à valoriser le travail qui ne se voit pas, qui embête le citoyen qui verra sa rue bloquée mais qui est pourtant essentiel pour avoir l'eau au robinet, l'assainissement, les réseaux électriques, l'internet etc. C'est un des défis de 2023. Il est vrai que c'est plus gratifiant pour un maire d'inaugurer une belle salle des fêtes ou une école. Pourtant, on a en France 70 % des murs de soutènement et des ponts qui ne sont pas entretenus correctement, on risque des problèmes graves.


Il faut entamer tout de suite ces campagnes d'entretien et de remise à niveau de l'existant, cela n'entraîne pas des coûts exorbitants, et cela donnera du travail à nos entreprises. Nous nous tenons à disposition des collectivités pour identifier les ouvrages d'art qui nécessitent des travaux et pour investir dans la communication.

Partager :

Ce que les acteurs du BTP imaginent pour 2023


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?