Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Pont-Evêque : des travaux majeurs au collège Georges-Brassens

le - - Isère

Pont-Evêque : des travaux majeurs au collège Georges-Brassens
© Xavier Alix - Le Département travaille avec Isère aménagement sur ce dossier

Dans le cadre de son plan 2016/2021, le Département de l'Isère va investir environ 12 M€ dans une restructuration complète de l'établissement scolaire. Le début des travaux est espéré pour l'été 2019.

Il date de 1979 et, depuis son ouverture, « rien de majeur n'a été entrepris. Or, force est de constater que l'établissement, s'il reste propre, est l'un des plus dégradés de l'Isère », assure Patrick Curtaud, vice-président du Département à la culture. Au point où ce dernier tient à « tirer son chapeau » au personnel pour le travail qui y est malgré tout effectué quotidiennement.

Ce contexte devrait considérablement évoluer d'ici 2020. L'élu référent de la collectivité au sein du conseil d'administration du collège de Pont-Evêque (environ 450 élèves) a participé en juin dernier à une réunion de présentation des futurs travaux, en présence notamment de Cathy Simon, vice-présidente du Département chargée des équipements scolaires. Pas moins de 12 M€ seront mobilisés dans le cadre du plan de rénovation 2016/2021 (221 M€ investis sur l'ensemble de l'Isère) pour ce qui sera bien plus qu'un lifting. « L'établissement ne correspond plus à ce que doit être un collège en 2018. La façon d'envisager la répartition des espaces est dépassée : prenez par exemple l'accès et la visibilité de la vie scolaire, en quelque sorte le poste de commandement d'un collège, souligne Patrick Curtaud. Nous allons effectuer une restructuration complète des espaces, en plus d'améliorer l'esthétique, les isolations, les fluides etc. Le cabinet d'architectes est choisi et nous sommes bel et bien en phase d'études. Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient débuter à l'été 2019 et durer un peu moins de deux ans ». À noter que l'établissement va également subir une opération de désamiantage.

Aussi, au regard de la lourdeur des travaux, le choix a été fait d'installer les élèves au sein de bâtiments modulaires modernes et chauffés durant toute la durée du chantier, sur un terrain privé voisin que le propriétaire accepte de vendre ou louer.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer