AccueilSavoiePour Thierry Repentin, "le Lyon-Turin, une opportunité historique pour Chambéry"

Pour Thierry Repentin, "le Lyon-Turin, une opportunité historique pour Chambéry"

Thierry Repentin maire de Chambéry, reçu par Clément Beaune, ministre des Transports, a réaffirmé l’importance de la future liaison Lyon-Turin, tant pour les voyageurs que pour les marchandises.
Thierry Repentin se prononce pour le passage du futur Lyon-Turin par Chambéry dont la gare a été totalement refaite il y a trois ans.
DR - Thierry Repentin se prononce pour le passage du futur Lyon-Turin par Chambéry dont la gare a été totalement refaite il y a trois ans.

Savoie Publié le ,

Vendredi dernier, l’élu savoyard Thierry Repentin a insisté sur l’absolue nécessité et l’urgence d’engager les études qui permettront le renforcement des mesures de protection et de sûreté pour les différentes agglomérations traversées par la future ferroviaire liaison Lyon-Turin.

Lyon-Turin : Thierry Repentin prône un scénario mixte

En effet, "quel que soit le tracé retenu pour les accès au tunnel de base, dit-il, les lignes actuelles verront leur nombre de convois au moins doubler". Absente du débat actuel, cette dimension est pourtant capitale pour les communes des agglomérations traversées (Chambéry et Aix-les-Bains notamment), leurs élus et leurs habitants. L’acceptabilité de la nouvelle infrastructure dépend aussi des progrès qu’elle rendra possible pour les voyageurs, notamment par une meilleure desserte des villes et vallées alpines depuis Lyon.

A cet égard, pour le maire de Chambéry, la nouvelle ligne envisagée sous les massifs de Dullin et l’Epine en direction de Chambéry est seule en mesure d’assurer une amélioration décisive pour rendre le train plus attractif que la route, ce qui vaut également pour Annecy. Pourtant, le scénario dit "fret grand gabarit" relègue la dimension du transport des voyageurs au second plan, remettant en question le phasage issu de la déclaration d’utilité publique.

L’enjeu de la réduction de la pollution

Thierry Repentin et Clément Beaune ont également échangé sur la sécurisation du plan de financement associant l’Union européenne, l’Etat et les collectivités territoriales, devant intervenir avant toute décision définitive sur les accès.

"Le Lyon-Turin est une opportunité historique pour Chambéry, affirme son maire, mais également pour la France dans ses engagements de réduction de pollution en matière de dioxyde de carbone et de particules fines (PM2,5). Il faut que l’Etat mesure pleinement les enjeux pour nos territoires alpins : desserte fret mais aussi voyageurs y compris pour les transports du quotidien, sécurité des traversées de ville."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?