AccueilActualitésPrès de 14 000 défaillances en un an dans le BTP

Près de 14 000 défaillances en un an dans le BTP

Ellisphere pointe les incertitudes (nombreuses) qui demeurent pour le secteur du BTP, et ce malgré un premier semestre jugé satisfaisant et des conditions de crédit immobilier toujours favorables.
Près de 14 000 défaillances en un an dans le BTP
© Ellisphere

Actualités Publié le ,

La référence française en matière d'information économique et financière prédit une chute de la production de logements de 30 000 unités en 2019, résultant d'une baisse des permis de construire. Dans ce contexte, à fin août 2019 et sur douze mois glissants, les défaillances dans le secteur du BTP – autrement dit les ouvertures de redressement judiciaire et liquidation judiciaire directe – reculent de 1,6 % avec près de 14 000 ouvertures de jugement. Ce secteur reste cependant le premier en termes de sinistralité au plan national avec 27 % des procédures ouvertes sur un an en France métropolitaine, menaçant 38 500 postes salariés.

Ces défaillances touchent majoritairement les plus petites structures (92 % sont des TPE). Et si l'Île-de-France compte pour près d'un quart des procédures du secteur, la province reste aussi durement impactée. Le plus lourd tribut est payé par le segment de la Construction, qui représente 80 % des défaillances. Ces professionnels évoluent souvent en sous-traitance, dans les travaux de maçonnerie générale et de gros œuvre (19 %) ou dans le second œuvre comme la peinture et la vitrerie (8 %), l'installation électrique (6,5 %), la menuiserie bois & PVC (6 %). Les constructeurs de maisons individuelles souffrent particulièrement dans un contexte de net recul des permis de construire. Ils représentent 6 % des défaillances du secteur et enregistrent ainsi une progression des procédures de 7 % sur un an.

Pour les entreprises de travaux publics en revanche, la période est restée favorable car soutenue par les investissements communaux à l'approche des élections municipales, ainsi que par le dynamisme apporté par les grands chantiers nationaux ou du plan Très haut débit. Même chose côté matériaux de construction, un secteur qui reste dynamique avec de bonnes tendances annuelles. Sa sinistralité recule même de près de 5 %.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?