AccueilActualitésPrévention : les bonnes pratiques pour les chantiers de construction de maisons individuelles

Prévention : les bonnes pratiques pour les chantiers de construction de maisons individuelles

Les adhérents au Pôle Habitat FFB, associés à l'OPPBTP, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), et soutenus par la FFB et la Fédération des SCOP BTP, publient un guide de bonnes pratiques pour améliorer la prévention sur les chantiers de construction de maisons individuelles.
Prévention : les bonnes pratiques pour les chantiers de construction de maisons individuelles
Stocklib / Aleksandr Rado

Actualités Publié le ,

Alors même que la construction de maisons individuelles représente à elle seule 42% des chantiers de construction de logements neufs en France (173.565 mises en chantiers en 2019), selon l'OPPBTP, la prévention des risques sur ce type de chantier, bien qu'en net progrès, reste encore un enjeu majeur pour les constructeurs de maisons individuelles (Cmistes).

En effet, explique l'organisme de prévention, "l'indice de gravité des accidents du travail sur les chantiers de construction de maisons individuelles reste supérieur à celui du BTP", avec respectivement : 43,2 pour 1000, contre 34 pour 1000.

Parce qu'ils sont à l'origine de la majorité des accidents, risques de chute, questions d'hygiène, troubles musculosquelettiques et coactivité sont traités "prioritairement" à travers des conseils simples. Bien sûr, il n'oublie pas de décrire et rappeler l'importance de la mission de coordination SPS en produisant également les documents supports utiles à son action et montre aussi par l'exemple, avec des cas concrets, des mesures faciles à mettre en œuvre.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?