AccueilSavoieQualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

Qualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

La 30e édition du concours de la Chambre de métiers et de l'artisanat de la Savoie a récompensé cinq entreprises mettant en valeur aussi bien le développement durable que les ressources humaines ou la réussite commerciale.
Qualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

Savoie Publié le ,

C'est dans le cadre de la Foire de Savoie qu'a eu lieu la remise des prix du concours Qualité Totale. Une 30e édition apportant une nouvelle fois « le témoignage du dynamisme, de l'exigence, de la maîtrise du savoir-faire et du savoir-être de nos artisans », comme l'exprime André Mollard, président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de la Savoie.

Le concours a mis en lumière cinq entreprises. Le prix « Développement durable et environnement » a récompensé une entreprise soucieuse et active dans ce domaine si important de nos jours, tandis que les prix des « Ressources humaines » et de la « Dynamique commerciale » ont respectivement mis à l'honneur une entreprise impliquée dans la gestion de son personnel, l'apprentissage et la formation, et une autre plus spécialement ciblée pour sa stratégie commerciale efficace. Le prix « Coup de cœur » a récompensé un chef d'entreprise qui a su fasciner et émouvoir le jury et, enfin, celui de l'« Excellence » est revenu à un artisan répondant à toutes les qualités précitées.

« Les prix ont été décernés aux chefs d'entreprises et à leurs équipes qui représentent les maillons forts d'un secteur exemplaire, celui de l'artisanat, tissu de petites mais ô combien précieuses entreprises qui permet encore à l'emploi de s'épanouir dans un contexte tendu », a déclaré le président de la CMA. « Notre, votre Chambre de Métiers et de l'Artisanat se retrouve aujourd'hui dans un environnement mouvant et fragile : la loi PACTE qui se dessine permet quelques avancées (simplification de l'immatriculation des entreprises, relèvement du seuil social à 21 salariés, suppression de certaines taxes…), mais met à mal la pérennité des chambres consulaires, et donc la représentation même des artisans français ». En cause également : la suppression du stage préparatoire à l'installation, qui va « fragiliser notre modèle économique ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?