AccueilSavoieQualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

Qualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

La 30e édition du concours de la Chambre de métiers et de l'artisanat de la Savoie a récompensé cinq entreprises mettant en valeur aussi bien le développement durable que les ressources humaines ou la réussite commerciale.
Qualité Totale : dynamisme et savoir-faire à l'honneur

Savoie Publié le ,

C'est dans le cadre de la Foire de Savoie qu'a eu lieu la remise des prix du concours Qualité Totale. Une 30e édition apportant une nouvelle fois « le témoignage du dynamisme, de l'exigence, de la maîtrise du savoir-faire et du savoir-être de nos artisans », comme l'exprime André Mollard, président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de la Savoie.

Le concours a mis en lumière cinq entreprises. Le prix « Développement durable et environnement » a récompensé une entreprise soucieuse et active dans ce domaine si important de nos jours, tandis que les prix des « Ressources humaines » et de la « Dynamique commerciale » ont respectivement mis à l'honneur une entreprise impliquée dans la gestion de son personnel, l'apprentissage et la formation, et une autre plus spécialement ciblée pour sa stratégie commerciale efficace. Le prix « Coup de cœur » a récompensé un chef d'entreprise qui a su fasciner et émouvoir le jury et, enfin, celui de l'« Excellence » est revenu à un artisan répondant à toutes les qualités précitées.

« Les prix ont été décernés aux chefs d'entreprises et à leurs équipes qui représentent les maillons forts d'un secteur exemplaire, celui de l'artisanat, tissu de petites mais ô combien précieuses entreprises qui permet encore à l'emploi de s'épanouir dans un contexte tendu », a déclaré le président de la CMA. « Notre, votre Chambre de Métiers et de l'Artisanat se retrouve aujourd'hui dans un environnement mouvant et fragile : la loi PACTE qui se dessine permet quelques avancées (simplification de l'immatriculation des entreprises, relèvement du seuil social à 21 salariés, suppression de certaines taxes…), mais met à mal la pérennité des chambres consulaires, et donc la représentation même des artisans français ». En cause également : la suppression du stage préparatoire à l'installation, qui va « fragiliser notre modèle économique ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?