Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Recherche de centralité à Rillieux-la-Pape

le - - Rhône

Recherche de centralité à Rillieux-la-Pape
© Ville de Rillieux-la-Pape

La récente venue en région lyonnaise de Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement, a permis à l'exécutif métropolitain de mettre en lumière les grands projets qui intègrent le Nouveau plan de renouvellement urbain (NPRU) du territoire. Parmi ceux-ci, le rattachement de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape au reste de la commune.

La tâche est de taille. En effet, la ville nouvelle représente 50 % de la population totale de Rillieux-la-Pape. Erigée à partir des années 1950, la commune abrite désormais 15 000 habitants, résidant dans 6 158 logements, dont 71 % sont des logements sociaux. Cet ensemble classé en « quartier prioritaire de la politique de la ville » (QPV) est vieillissant, mais ne connaît pourtant que peu de vacance au niveau de ses logements.

Un premier investissement de 75 M€ (dont 15 M€ financés par l'Agence nationale de rénovation urbaine) a permis de concentrer le projet sur la partie Est de la ville nouvelle (Semailles et Velette). L'objectif de ce projet est de créer un nouveau quartier d'environ 500 logements en accroche avec le quartier historique de Rillieux-la-Pape, pour accueillir de nouveaux logements mais aussi rénover des équipements, réhabiliter des résidences existantes et aménager les espaces publics. Le projet permet également de repenser tous les déplacements, afin de mieux circuler à La Velette. Autre idée phare du projet : faire émerger une centralité à Rillieux-la-Pape par le quartier du Bottet. Les enjeux de cette rénovation passeront par une nouvelle offre commerciale, culturelle et de services publics, ainsi que par la construction de logements et d'équipements misant sur une architecture résolument contemporaine.

Par ailleurs, il s'agit de diversifier l'habitat pour réduire la part de logement social dans l'ensemble des quartiers. Le NPNRU intègre aussi la transformation du secteur Alagniers / Mont Blanc, où des démolitions urgentes sont nécessaires afin d'amorcer le désenclavement de ce secteur de la ville, changer son image et travailler sur l'ensemble des composantes du quartier (espaces publics, équipements, voies, liaisons, logements). Enfin, de gros efforts seront faits sur la réalisation du « parc linéaire urbain », véritable lieu de vie qui traversera intégralement la commune d'ouest en est. Ce projet s'organise en quatre tranches avec des caractéristiques différentes, tout en conservant son unité de parc urbain à la qualité paysagère affirmée.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer