AccueilActualitésRéglementation environnementale : un livre pour tout savoir sur la RE2020

Réglementation environnementale : un livre pour tout savoir sur la RE2020

Le 16 janvier, "RE 2020 et rénovation énergétique" sortira aux éditions Eyrolles. Un ouvrage destiné aux professionnels du secteur mais pas seulement. Explications avec Lara Laugar, coautrice.
Lara Laugar, coautrice de "RE 2020 et rénovation énergétique"
DR - Lara Laugar, coautrice de "RE 2020 et rénovation énergétique"

Actualités Publié le ,

Vous avez écrit cet ouvrage avec Dimitri Molle. Quel est votre parcours à tous les deux ?

Dimitri est le cofondateur de Senova, un bureau d’études de maîtrise d’œuvre thermique, fluide et AMO en construction neuve et également spécialisé dans la rénovation des copropriétés. Ça fait plus de dix ans qu’il travaille dans ce secteur et j’ai rejoint l’entreprise il y a cinq ans en tant que chef de projet énergie et environnement.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cet ouvrage en grande partie consacré à la RE2020, une réglementation entrée en vigueur au 1er janvier ?

L’idée était de s’adresser à plusieurs catégories de lecteurs. Les professionnels du secteur du bâtiment - des architectes, des bailleurs et des promoteurs par exemple - qui connaissent déjà cette réglementation mais pas toujours suffisamment. Mais aussi les particuliers, qui peuvent avoir un projet de construction mais aussi de rénovation puisque toute une partie du livre est consacrée à la rénovation. On espère que notre travail pourra servir de référence à ce public.

Avez-vous constaté un manque d’information des professionnels sur la RE2020 ?

Oui. On a encore des demandes d’architectes qui souhaiteraient avoir plus d’informations, alors que cette réglementation est aujourd’hui entrée en application. C’est aussi pour ça que ce livre paraît. Pour permettre à tout le monde de comprendre.

Justement, pour faire un peu de pédagogie, comment expliquer en quelques mots ce qui a changé au 1er janvier ?

La RE2020 s’adresse, pour le moment, aux logements uniquement. Pour les autres bâtiments, il faudra attendre le 1er juillet ou 2023. Elle prend en compte l’impact de la construction sur le changement climatique et oblige à un choix de matériaux et d’énergie mieux adapté aux conditions futures. Mais ce qu’il est aussi important de retenir, c’est qu’il s’agit d’une réglementation à jalons, qui va être progressive. Jusqu’en 2031 et tous les 3 ans, il y aura un renforcement de certaines exigences.

Certains promoteurs ne craignent pas les changements du 1er janvier 2022 mais plus ceux prévus en 2025. Vous le comprenez ?

Ça n’est pas étonnant en tout cas. Les seuils de 2022 ne sont pas encore trop contraignants pour eux. Pour les bâtiments collectifs, il n’y aura pas de bouleversement des principes de construction. Mais en 2025, là, il y aura de vrais changements, notamment sur les seuils d’impact carbone qui vont être rabaissés de tel sorte que le tout gaz ne sera plus possible. Et ça effraie certains promoteurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?