Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Rénovation énergétique : bâtiments publics, enfin des grands chantiers

le - - Actualités

Rénovation énergétique : bâtiments publics, enfin des grands chantiers
(© Xavier Caré / Wikimedia Commons, CC) - Le campus de La Doua, université Claude Bernard Lyon1

Dans le cadre du plan de relance, 580 projets dans 500 bâtiments ont été retenus en région Auvergne-Rhône-Alpes pour la rénovation énergétique des bâtiments publics de l'Etat, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de la vie étudiante. Détails.

Il aura fallu des années, et sous l'effet d'une nécessité d'orienter la relance de la commande publique, un programme global de rénovation énergétique des bâtiments de l'État se fait jour, les chiffres donne le vertige : 4214 projets pour 2,7 milliards d'euros financés par le plan de relance du Gouvernement.

Auvergne-Rhône-Alpes bénéficie de la deuxième plus importante volumétrie (580 bâtiments) et du plus gros financement de (330,7 millions) après l'Ile-de-France

Les bâtiments sont responsables du quart des émissions de gaz à effet de serre en France et l'immobilier de l'État représente un parc d'une ampleur exceptionnelle (97 millions de m² et 191 000 bâtiments), "L'État doit prendre une large part dans l'effort national de réduction des consommations énergétiques et de l'empreinte carbone, souligne la communication inter ministérielle. L'Etat se doit d'être exemplaire dans la gestion de son bâti et son action doit conduire à une dynamique à l'échelle du pays."

Livraison des chantiers fin 2023

Avec une réduction de 400 000 000 à 500 000 000 de kWhef prévue à l'issue des travaux l'investissement de France Relance devra permettre de réduire considérablement les émissions de CO2 et l'empreinte carbone du parc immobilier de l'État.

Suite à cette sélection, les services de l'État et les établissements vont devoir très rapidement mettre en oeuvre les chantiers de rénovation, pour une notification au plus tard fin 2021 et avec une date limite de livraison des chantiers en 2023. La conduite rapide de ces milliers de chantiers va constituer un défi opérationnel pour lequel la mobilisation de tous les outils de la commande publique va être nécessaire.

Les évolutions récentes en matière de marchés publics vont à ce titre s'avérer être un facteur clef de la réussite de ce volet du plan de relance.

"Favoriser les Artisans,TPE, PME"

Pour Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances : "Les 4108 projets de moins de 5M€ vont favoriser les artisans, TPE et PME sur tout le territoire. Le taux de sélection de 32%, a permis de sélectionner des projets avec un fort gain énergétique et pouvant être mis en oeuvre rapidement."

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ces opérations d'investissement couvrent l'ensemble des départements, concernent près de 500 bâtiments, dans 114 communes. Les projets sélectionnés concernent à la fois des commissariats, des tribunaux, des sites administratifs, des établissements de recherche ou d'enseignement supérieur…

6000 candidatures en Auvergne-Rhône-Alpes

La majorité des 580 projets concerne des opérations d'un montant intermédiaire, particulièrement adaptées à la capacité d'intervention des TPE/PME, couvrant tout le territoire régional.

Plusieurs opérations emblématiques vont également permettre la réhabilitation lourde de sites de l'État avec, à titre d'exemples : le CROUS de Grenoble (38) - 14 M€ ; la Préfecture de Valence (26) - 12 M€; l'Université Claude Bernard de Lyon (69) - 2 opérations de 11 et 14 M€ ; la Police technique et scientifique (PTS) d'Écully (69) - 16 M€ ; la Cité administrative d'État d'Annecy (74) - 6 M€; le Commissariat central de Vichy (03) - 5 M€

Cette sélection fait suite au dépôt de plus de 6 000 candidatures dont 700 dossiers pour un montant de 850 millions d'euros en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les dossiers concernent un champ large de bâti : bâtiments de bureaux des services de l'État (ministères, préfectures), des bâtiments accueillant du public (commissariats, gendarmeries, centres des finances publiques…), des bâtiments d'enseignement supérieur et de recherche (universités, grandes écoles, laboratoires, organismes de recherche…), des bâtiments des CROUS (logement et restauration) ou encore des casernes), des locaux techniques.

© capture d'écran google Streetview / Le siège administratif du Crous de Grenoble.

© Denis Meynard / Le tribunal de Saint-Etienne




Eric SEVEYRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer