AccueilAinRénovation énergétique : Dombes Saône vallée veut accélérer le mouvement

Rénovation énergétique : Dombes Saône vallée veut accélérer le mouvement

La communauté de communes Dombes Saône vallée a fait de la rénovation énergétique des logements un des principaux objectifs du mandat.
Rénovation énergétique : Dombes Saône vallée veut accélérer le mouvement
T.F. - Frédéric Vallos, vice-président de la communauté de communes, Marc Péchoux, président de la CCDSV, Daniel Fabre, président de l’Alec de l’Ain, et Marie Moissenet, directrice générale de l’Alec de l’Ain

Ain Publié le ,

Sur les bords de Saône, comme un peu partout dans l’Hexagone, les élus semblent avoir désormais fait de l’enjeu écologique une priorité. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Marc Péchoux, président de la Communauté de commune Dombes Saône vallée, lors de la présentation du nouveau dispositif, Rénov+.

Le résidentiel, 32 % de la consommation énergétique

"Depuis le début du mandat, il y a une vraie volonté politique de notre part de mettre la transition énergétique au cœur de toutes les actions engagées. C’est notamment le cas avec ce SPPEH (NDLR : Service public de la performance énergétique de l’habitat), que nous avons lancé il y a un an avec l’Alec de l’Ain (NDLR : Agence locale de l’énergie et du climat)."

En proposant ce nouveau service, la collectivité a surtout voulu agir sur un secteur polluant, l’habitat privé. "Le résidentiel est un enjeu majeur puisqu’il représente 32 % de la consommation énergétique, précise la CCDSV. Et 65 % de cette consommation est lié au chauffage."

Alors, pour faire baisser ces chiffres, la communauté de communes encourage les habitants du territoire à engager des travaux de rénovation énergétique. "C’est pour ça que nous avons mis en place Dombes Saône Vallée Rénov+ le 1er janvier 2021. Ce service garantit une information fiable, objectif et indépendante pour des travaux de rénovation et les aides financières possibles."

Continuer à conseiller et accompagner"

Concrètement, les habitants de la collectivité peuvent bénéficier de conseils afin de fixer les priorités du projet de rénovation. "C’est gratuit, objectif et indépendant, explique Marie Moissenet, directrice générale de l’Alec de l’Ain, missionnée pour animer ce service public de performance énergétique de l’habitat. Cet échange téléphonique (NDLR : au 04 74 45 12 42) peut être suivi d’une visite sur place, d’une présentation des aides financières possibles et de la mise à disposition d’une liste d’artisans référencés et labellisés Charte de qualité*. On propose un vrai accompagnement de A à Z."

En une année d’existence, 300 appels téléphoniques, 104 conseils personnalisés et 28 visites de conseillers ont été recensées. "C’est un bon démarrage mais on souhaite faire plus, indique Frédéric Vallos, vice-président de la communauté de communes en charge du PCAET et des bâtiments. C’est pour cette raison que nous allons essayer de mieux communiquer. L’objectif est vraiment de monter en puissance cette année et en 2023 pour continuer à conseiller et accompagner."

*Charte signée par une trentaine d’artisans locaux spécialisés dans la rénovation énergétique qui s’engagent sur plusieurs points (rapidité d’intervention, devis sous quinze jours…).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?