AccueilActualitésREP PMCB : "A 30 jours du démarrage, les entreprises ont besoin de clarification"

REP PMCB : "A 30 jours du démarrage, les entreprises ont besoin de clarification"

La tournée de l'éco-organisme agréé Ecomaison faisait escale à Lyon le 28 novembre. L'occasion de faire le point sur la très prochaine entrée en vigueur de la REP PMCB avec Louis-Paul Laclaire, directeur des opérations et des achats.
La REP PMCB va entrer en vigueur le 1er janvier 2023.
Shutterstock - La REP PMCB va entrer en vigueur le 1er janvier 2023.

Actualités Publié le ,

Ecomaison était à Lyon lundi 28 novembre, afin de se faire connaître des professionnels du BTP, à un mois de l'entrée en application de la REP PMCB (responsabilité élargie du producteur pour les produits et matériaux de construction du bâtiment), le 1er janvier. Quel bilan tirez-vous de cette étape ?

C'est très positif. Jusque-là, nous avions fonctionné uniquement sur un mode webinaire. Là, on a pu se voir et échanger de façon beaucoup plus riche avec les professionnels. Ce qui nous a permis de d'être plus précis dans nos réponses et d'approfondir un certain nombre de questions que se posent les futurs acteurs de cette REP.

"On attend l'avis au producteur"

Justement, quelles étaient les interrogations soulevées par les professionnels lors de cette rencontre lyonnaise ?

La première question que se posent les entreprises, c'est de savoir si elles sont, elles-mêmes, metteurs en marché et doivent déclarer l'éco participation.

Louis-Paul Laclaire (Ecomaison).

Et que leur répondez-vous ?

Qu'on attend la publication de l'avis au producteur. Il va permettre de définir beaucoup plus clairement la liste des produits concernés par la REP PMCB. Et il dira également précisément qui est le metteur en marché, c’est-à-dire l’entreprise assujettie qui devra adhérer à un éco-organisme et payer son éco-contribution. L'industriel, celui qui va transformer le produit de base, le distributeur… On espère tous que cet avis au producteur sera rapidement publié pour pouvoir avancer et permettre aux metteurs en marché d'adhérer aux éco-organismes.

Lors des Assises du BTP, Bruno Le Maire a indiqué qu'une période de tolérance serait accordée à partir du 1er janvier et pour quatre mois. Que va-t-il se passer pendant ces quatre mois ?

Pendant cette période, les éco-organismes pourront ne pas facturer les PME (NDLR : au sens européen du terme, c’est-à-dire avec un chiffre d'affaires de 50 M€ ou moins) adhérentes. Ce qui va poser un problème à terme aux éco-organismes qui sont des sociétés à but non lucratif, qui ne doivent pas dépenser plus que ce qu'elles gagnent. Concrètement, ce que l'on ne facturera pas pendant quatre mois, on ne pourra pas l'investir dans la mise en place de points de collecte. En clair, cette période de tolérance risque plus de ressembler à un énième décalage de la mise en place de la REP. Mais la priorité c'est surtout la clarification. A 30 jours du démarrage, il nous manque des éléments pour que l'on puisse donner des réponses précises aux entreprises.

"Offrir de la visibilité aux metteurs en marché"

Ecomaison est donc un des quatre éco-organismes agréés. Combien de points de collecte allez-vous mettre en place ?

Notre objectif pour 2023, c'est 1 000 points de collecte pour les particuliers et 1 000 points de collecte pour les professionnels.

Ecomaison a été rappelé à l'ordre par l'Etat après avoir modifié ses tarifs hors procédure. La concurrence est féroce entre les éco-organismes ?

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'Ecomaison avait souhaité proposer un tarif stable sur deux ans. Notre ambition était d'offrir de la visibilité aux metteurs en marché. Mais, certains de nos concurrents ont eu une stratégie différente, avec des tarifs annuels, ce qui a entraîné des écarts de prix assez substantiels. Ce qui nous a amené à modifier notre stratégie et à repartir sur un tarif annuel, tout en expliquant qu'ils évolueraient en 2024. Nous nous devons d'être le plus honnête possible.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?