AccueilIsèreRTE entame des travaux de sécurisation dans le Nord Isère

RTE entame des travaux de sécurisation dans le Nord Isère

RTE a débuté, en septembre, les travaux de regroupement de deux lignes électriques à 63 000 volts géographiquement séparées.
RTE a débuté les travaux de regroupement de deux lignes électriques à 63 000 volts
RTE - RTE a débuté les travaux de regroupement de deux lignes électriques à 63 000 volts

Isère Publié le ,

Le Nord-Isère est, depuis plusieurs années, un territoire qui ne cesse d’attirer. Une attractivité qui s’accompagne d’une augmentation de la consommation d’électricité. C’est dans ce contexte que RTE a démarré un projet de reconstruction d’un tronçon de la ligne électrique à 63 000 volts "Aoste - l’Isle-D’abeau - La Tour du Pin" datant de 1947 et qui traverse principalement la commune de La Chapelle-de-la-Tour.

35 pylônes retirés par RTE dans le Nord-Isère

Des travaux qui représentent un investissement total de 3,5 M€. Ils permettront de fiabiliser durablement la sécurité de l’alimentation électrique du Nord de l’Isère afin qu’à chaque seconde le courant passe.

"En optimisant la reconstruction de la ligne à 63 000 volts Aoste - l’Isle d’Abeau - La Tour du Pin, nous allons pouvoir supprimer une autre ligne à 63 000 volts située à quelques centaines de mètres. Au total, nous retirerons 35 pylônes et 5 km de ligne, principalement sur la commune de La Chapelle de la Tour", précise Violaine Barbier, directrice développement et ingénierie pour la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ainsi, deux lignes autrefois séparées géographiquement, utiliseront demain le même tracé. Un regroupement rendu possible par le remplacement de pylônes électriques par d’autres plus robustes, pouvant accueillir deux lignes électriques.

Afin de résoudre à la fois les contraintes électriques tout en assurant la pérennité du réseau à long terme, RTE a conjointement réalisé des travaux dans le poste électrique situé dans la ville de Bourgoin-Jallieu. Les travaux de reconstruction de la ligne ont démarré en septembre 2022 en commençant par l’assemblage au sol des futurs pylônes et se poursuivront jusqu’à fin 2022. En 2023, le projet se clôturera avec le démontage de l’ancienne ligne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?