AccueilRhôneRTE présente son nouveau centre névralgique régional

RTE présente son nouveau centre névralgique régional

Le siège du Réseau de transport d'électricité Auvergne-Rhône-Alpes rassemble 520 des 1 100 salariés que compte l'entreprise dans la région. Le bâtiment de plus de 14 000 m2 accueille des bureaux, des salles techniques et un dispatching.
RTE présente son nouveau centre névralgique régional
© RTE

Rhône Publié le ,

Villarte, l'imposant site du siège régional de RTE, se dresse à l'angle de la rue Crépet et du boulevard Yves Farge dans le 7e arrondissement de Lyon. C'est là qu'entre février et septembre 2018, 520 salariés des anciens sites de la rue des Cuirassiers à la Part-Dieu ont progressivement emménagé. Dans ce bâtiment en R+7 de 14 130 m2, qui représente 70 M€ d'investissement, les métiers de développement-ingénierie, exploitation, maintenance, commercial et fonctions d'appui sont réunis dans des espaces ouverts favorisant le travail collaboratif.

« RTE gère les autoroutes de l'électricité. Dans la région, nous avons un réseau de 14 700 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et comptons une centaine de clients industriels ainsi que douze distributeurs d'électricité », explique François Chaumont, délégué RTE en Auvergne-Rhône-Alpes. Sur un territoire équivalent au réseau de pays comme la Suisse ou la Belgique, RTE devrait investir 1 Md€ sur la période 2017-2022 pour moderniser ses infrastructures et assurer la sécurité d'approvisionnement en énergie.

La nouvelle interconnexion entre la France et l'Italie fait partie des grands projets en cours. Ce chantier concerne une liaison souterraine à courant continu entre Chambéry et Turin et porte, côté français, sur 95 km pour un budget de 500 M€. Dans l'agglomération lyonnaise, le campus RTE situé à Jonage, où 2 500 salariés viennent se former chaque année, va s'agrandir et passer d'une superficie de 14 000 m2 à 30 000 m2.

« Dans le cadre du projet Transfo, nous allons relocaliser des entités parisiennes dédiées à l'innovation, implantées aujourd'hui à La Défense. Ce projet de l'ordre de 60 M€ sera effectif en 2020 avec 330 postes de travail », fait savoir François Brottes, président du directoire de RTE, qui souhaite également pouvoir accueillir sur le site des start-ups partenaires.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?