AccueilActualitésSafe innov, l'innovation beaujolaise pour sécuriser les zones dangereuses

Safe innov, l'innovation beaujolaise pour sécuriser les zones dangereuses

La ligne de vie lumineuse mise au point par la start-up beaujolais Safe innov permet de sécuriser les zones dangereuses
Safe innov, l'innovation beaujolaise pour sécuriser les zones dangereuses

Actualités Publié le ,

"Des sources de dangers, il y en a partout sur les chantiers", affirme Lionel Brunnengreber. C’est d’ailleurs pour cela que le directeur général de My Angel et de Safe Innov développe, depuis huit ans, des moyens de protections pour les travailleurs.

La société, implantée dans l’agglomération de Villefranche-sur-Saône, travaille ainsi avec de nombreuses grandes entreprises du secteur des transports et du BTP : Vinci, la SNCF, et d’autres.

Safe innov, "la ligne de vie et de sécurité lumineuse"

Le dernier produit en date a été imaginé sous le label Safe Innov. Il s’agit d’une "ligne de vie et de sécurité lumineuse". Ce nouveau système commercialisé depuis six mois est le fruit d’un travail mené en partenariat avec la SNCF. "Le but était de trouver un produit, pour permettre de sécuriser le personnel qui travaille aux abords des voies et qu’il soit facilement déployable puisque ces chantiers sont souvent mobiles."

Mais les travaux à proximité des voies sont compliqués à mettre en place. "Soit il faut implanter des barrières, ce qui prend du temps, soit il faut fermer les voies à la circulation, soit il faut embaucher deux personnes pour sécuriser le chantier", continue d’exposer le directeur.

Une problématique que la SNCF tenait à régler. Déjà client de My Angel, la société de chemin de fer a fait appel à Lionel Brunnengreber pour ce nouveau projet. "On a dû répondre à des vrais problématiques de terrain", explique-t-il. A commencer par optimiser la sécurité du travailleur et faire baisser les coûts des chantiers.

Après six années de conception, l'innovation a vu le jour l’année dernière. En vente depuis déjà quelques mois, "la ligne de vie et de sécurité lumineuse" n’est pas uniquement destinée aux travaux en abords de voies. e secteur du bâtiment est également intéressé par ce système de protection. Afin de, par exemple, délimiter les zones entre engins et personnel à pied.

Un fonctionnement simple et efficace

La ligne de vie s’implante au sol et peut être éclairée lors des travaux de nuit, afin d’être visible de tous. Chaque ouvrier travaillant aux abords du câble est muni d’un boîtier disposé sur la chaussure qui sonne dès que celui-ci est trop proche de la ligne de vie. Le boîtier peut également être relié à un casque anti-bruit qui se met à sonner lorsque le personnel travaille dans un environnement bruyant.

Le produit est proposé sous plusieurs formats et s’adapte aux différents environnements de travail. 10, 60, 100 mètres… plusieurs longueurs sont également disponibles en fonction du type de chantier. Même si ce système peut avoir un coût à l'achat, environ 5 000 € pour 10 mètres de câble, le directeur de Safe Innov affirme que l’investissement est rapidement amorti. "Par exemple, sur les chantiers de la SNCF, en deux mois de travail, le produit est rentabilisé." La ligne de sécurité est également accessible à la location.

Pour Lionel Brunnengreber, en simplifiant l’accès à la sécurité au travail, "les entreprises n’auront plus d’excuses pour ne pas agir".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?