AccueilLoireSaint-Etienne : un projet de studios de cinéma dans l'ancien Palais des spectacles

Saint-Etienne : un projet de studios de cinéma dans l'ancien Palais des spectacles

Devenu obsolète, l'équipement du quartier de la Plaine-Achille à Saint-Etienne n'accueille plus de concerts depuis plus de deux ans. La municipalité a présenté le projet de réhabilitation du lieu, d'un montant de 6 millions d'euros. Des studios de cinéma seront aménagés à l'horizon 2024, ainsi que des espaces de répétition pour Le Fil ou La Comédie.
Saint-Etienne : un projet de studios de cinéma dans l'ancien Palais des spectacles
DR

Loire Publié le ,

L'utilisation en 2019 du Palais des spectacles de Saint-Etienne comme lieu de tournage pour les équipes de la série de Canal+ "Les Sauvages", adaptation du roman de Sabri Louatah, a suscité une émulation autour de ce lieu, voisin de La Comédie et du Fil.

Aussi, la Ville de Saint-Etienne a pour projet de le transformer en pôle audiovisuel et cinématographique à l'horizon 2024. Des espaces de répétitions pour les artistes du Fil sont également envisagés ainsi que pour l'Ecole de La Comédie. Bien que cette dernière ait investi ses nouveaux locaux en 2017, elle manque de place pour accueillir des formations.

Un projet à 6 millions d'euros

Sur le plan cinématographique, les studios de tournage ciblent les nouvelles productions dite d'art et d'essai, portées par des réalisateurs stéphanois mais il sera aussi ouvert aux productions nationales et internationales. Le futur équipement pourrait s'adjoindre une collaboration avec le studio d'Angénieux (Groupe Thalès), situé à Saint-Héand dans l'agglomération stéphanoise.

Le projet du Palais des spectacles, dans la continuité du nouveau Parc Expo, livré en septembre (27 M€ engagés), représente un investissement de 6 M€ dont 4,2 M€ à la charge de la municipalité.

Le Flore labellisé ?

Le conseil municipal a présenté une demande de subvention pour "faire avancer le projet" qui fait l'objet d'une étude de faisabilité, engagée en juin 2020 avec le groupement Archiprogramme, Atelier Audiovisuel, et Sinétudes.

La délibération a été adoptée, les groupes Saint-Etienne Demain et le parti communiste se sont abstenus même si ces derniers, notamment Pierrick Courbon, ont salué le fait de voir aboutir le dossier. "Nous restons dubitatifs sur le lieu et les aménagements envisagés", a indiqué Michel Nebout (PCF). Du temps de la mandature de Michel Thiollière, il avait été envisagé de transformer le Palais des spectacles pour des usages sportifs, comme extension de la salle omnisports située à une quinzaine de mètres. Une volonté soutenue par l'opposition.

La Ville de Saint-Etienne via la délégation de Marc Chassaubéné, adjoint à la culture, cherche l'aide des services de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) à hauteur de 200 000 €, et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour 600 000 €.

A plus ou moins long terme, dans cette même zone, il est prévu de reconstruire la patinoire, pour un montant de 20 M€. Quant au bâtiment de l'ancien restaurant Le Flore, déserté, il pourrait faire l'objet d'un label auprès des Monuments historiques, pour préserver son aspect patrimonial, a indiqué Marc Chassaubéné.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?