AccueilActualitésSamuel Minot, nouveau président de la Fédération BTP Rhône et Métropole

Samuel Minot, nouveau président de la Fédération BTP Rhône et Métropole

À l'occasion des vœux, le président Gilles Courteix a officiellement passé le relais au directeur général du groupe Minot, déjà très actif au sein de la fédération.
Samuel Minot, nouveau président de la Fédération BTP Rhône et Métropole
© DR - « Je suis très attaché à nos métiers » (Samuel Minot)

Actualités Publié le ,

Jeudi 26 janvier avait lieu la traditionnelle cérémonie des vœux de la Fédération BTP Rhône et Métropole à l’Abbaye de Collonges. Devant une assemblée nombreuse – qui réunissait notamment Gérard Collomb, le préfet Michel Delpuech et le président du conseil départemental du Rhône Christophe Guilloteau –, Gilles Courteix a tenu sa dernière allocution officielle en qualité de président de l’institution du bâtiment et des travaux publics. Aujourd’hui appelé à diriger la nouvelle Fédération régionale Auvergne-Rhône-Alpes, c’est avec émotion mais assurance qu’il a passé le témoin à Samuel Minot, 40 ans, qui assurait déjà plusieurs mandats au sein de BTP Rhône et Métropole : membre du bureau, président de la commission Métiers et vice-président de la chambre territoriale du Beaujolais.

Près de 20 ans dans le BTP

Cet ingénieur à l’ESTP connaît bien les spécificités du métier. Dès la fin de ses études, en juin 1999, il rejoint l’entreprise de son père, basée à Arnas et spécialisée en travaux de charpente et structures bois pour le bâtiment, l’habitat et l’industrie. Il évolue jusqu’au poste de directeur général du groupe, qui possède aujourd’hui sept implantations en France, emploie 250 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 34 M€. En parallèle, il est aussi président de la société Minot 2B, créée le 1er janvier 1914 par son aïeul Joseph Minot. « J’ai toujours été passionné par le secteur du bâtiment et des travaux publics, probablement par atavisme. Je travaille dans ce milieu depuis près de vingt ans, et je suis très attaché à nos métiers », explique-t-il, précisant que son engagement syndical au sein de la Fédération trouve lui-aussi son origine « dans ses gènes ».
Avec le souhait de « représenter tous les adhérents, quels que soient leur métier ou la taille de leur entreprise », Samuel Minot va poursuivre le déploiement du plan d’action lancé par BTP Rhône et Métropole début 2016 : développer les offres de services et d’accompagnement, renforcer la représentativité et l’unité de la fédération, sans oublier de poursuivre les actions solidaires et de proximité. Pour mener à bien ses actions, il sera entouré de François Guillon, Norbert Fontanel, Marc Poisson, Céline Peleszezak, Frédéric de Saint-Jean et Stéphane Tezier.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?