Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Savoisienne Habitat : "Promouvoir le logement intermédiaire"

le - - Savoie

Savoisienne Habitat : "Promouvoir le logement intermédiaire"
Une soirée pour rendre hommage à son président qui a aussi permis à la société coopérative de réaffirmer sa modernité et sa faculté d'adaptation.

Célébrant les 30 ans de présidence de Jean Bollon, la société coopérative, associée à l'OPAC et à SAS, a lancé la SSLI pour la création d'un parc locatif dédié notamment aux jeunes actifs et séniors des classes moyennes en zones les urbaines tendues et en stations.

Pour Savoisienne Habitat, l'année 2018 aura été marquée par la célébration des trois décennies passées à sa présidence par Jean Bollon auquel un hommage a été rendu en décembre dernier, en présence de nombreux acteurs économiques et sociaux du département. Une belle occasion ^pour tisser un lien entre le passé, le présent et le futur, symbolisé par la présentation de nouvelles actions menées en partenariat avec d'autres organismes.

Un démarche d'ouverture bien dans l'esprit de celui qui pris la tête de la société coopérative en 1988. Avec, outre son expérience d'élu chambérien et départemental, celle du propriétaire de son propre logement acquis en 1974 dans le quartier de Bissy à Chambéry, dans le cadre d'un programme porté par Savoisienne Habitat. Ce qui le rendait éligible au sein du conseil d'administration alors présidé par Joseph Escoffier. C'est ainsi qu'administrateur dès 1977, Jean Bollon succéda, onze ans plus tard, au président André Batsalle.

Composé de quatorze membres, le conseil d'administration de Savoisienne Habitat définit les orientations stratégiques et valide les investissements. Jean Bollon ne s'est jamais contenté de ces rencontres trimestrielles. Jour après jour, année après année, il a porté et incarné sur le terrain, les valeurs du modèle coopératif, en lien avec le directeur général et les équipes salariées. Au moment de lui remettre officiellement la médaille de la Fédération nationale des sociétés coopératives HLM, sa présidente, Marie-Noëlle Lienemann, ancienne ministre du Logement, a salué l'engagement sans faille de Jean Bollon depuis plus de quarante ans et souligné la métamorphose de Savoisienne Habitat sous sa présidence.

Une dynamique qui ne pourra que se prolonger à travers les dernières initiatives impulsées sous sa présidence. C'est le cas avec le lancement de la SSLI (Société Savoyarde de Logements Intermédiaires), en partenariat avec l'OPAC de la Savoie et de la SAS (société d'aménagement de la Savoie) dont les directeurs respectifs, Charles Vinit et Eric Pasquier ont participé à la présentation aux côté de Samuel Rabillard, directeur général de Savoisienne Habiat. L' ambition est de créer un parc locatif dédié aux classes moyennes dont les ressources sont trop élevées au regard des plafonds HLM mais trop faibles pour le parc privé. En Savoie, la formule est adaptée aux jeunes actifs et aux séniors dans les zones les plus tendues (Aix-les- Bains centre, Chambéry centre et les stations).

Le logement intermédiaire est le chaînon manquant du parcours locatif en Savoie. Sa promotion par trois sociétés locales connaissant bien les enjeux du territoire doit permettre l'apparition d'une nouvelle mixité sociale au sein de programmes immobiliers, de libérer des logements locatifs sociaux et de dynamiser les centres-villes.

Jean Bollon a reçu la médaille de la Fédération nationale des sociétés coopératives HLM, des mains de sa présidente, Marie-Noëlle Lienemann.

Le bail solidaire

Lors d'une deuxième table ronde, a été également présenté ORSOL (Organisme Régional SOLidaire). Une façon de réaffirmer sa modernité et sa faculté d'adaptation, dans un marché immobilier en mouvement permanent, pour la Savoisienne cofondatrice, avec Isère Habitat et Rhône Saône Habitat, d'une structure dont l'objectif est de faire baisser les prix du logement en dissociant la propriété du foncier et celle du bâti comme le permet la loi ALUR du 24 mars 2014.

Concrètement, grâce à cette formule, les candidats à l'accession seront propriétaires des murs et locataires du terrain. ORSOL a obtenu son agrément préfectoral le 22 octobre 2018, synonyme d'un début d'activité. Les candidats à l'accession ne signent plus d'acte d'achat mais un Bail Réel Solidaire (BRS) leur assurant la jouissance de leur bien comme n'importe quel propriétaire, mais à des prix 25 à 40 % moins chers que ceux du marché privé.

Au service des candidats à la propriété immobilière, ORSOL est également un outil au service des collectivités souhaitant, par exemple, faciliter l'installation de primo-accédants, enfants du pays ou nouveaux arrivants. La plus-value de cession du Bail Réel Solidaire étant encadrée, le parc immobilier ainsi créé échappe à la spéculation et participe à l'attractivité des territoires.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer