Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Silex 2, un nouvel IGH dans le ciel de Lyon

le - - Rhône

Silex 2, un nouvel IGH dans le ciel de Lyon
© Photec Production - Silex 2 est l'une des rares tours en acier, sans noyau béton, construite depuis la tour Eiffel

Portée par la foncière Covivio et par le Crédit Mutuel, la tour tertiaire Silex 2 sera, avec ses 130 m de hauteur, le 3e IGH le plus haut de Lyon. Réalisée sur la base de l'ancienne tour EDF, elle sera livrée fin 2020 / début 2021.

Avec ses 30 900 m2 de surfaces de bureaux, Silex 2 constitue le programme tertiaire le plus important en cours de construction sur le territoire de la Métropole de Lyon. Cette opération emblématique, au cœur de La Part-Dieu, « constitue un projet très particulier, car il s'agissait de la régénération d'un immeuble faisant partie du patrimoine architectural lyonnais des années 1970 », explique Antoine Durand, de Ma Architectes. Avant d'entrer dans la phase de construction proprement dite, un gros travail de démontage des façades et de désamiantage a notamment été nécessaire.

Dessiné par les cabinets Ma Architectes et Arte Charpentier, Silex 2 est certifié HQE Excellent et BREEAM Excellent. « Sa première particularité est de reposer sur un socle en béton, qui constitue en quelque sorte le pied qui la soutient. La seconde est d'être l'une des rares tours en acier, sans noyau béton, construite depuis la tour Eiffel », poursuit Antoine Durand. Avec son confrère Jérôme Le Gall (Arte Charpentier), il s'est en effet appliqué à réaliser une extension de la tour EDF initiale en accolant une structure entièrement en acier à sa façade nord. « Cette greffe nous a permis d'ajouter 400 m2 de surfaces par niveau, pour atteindre le total de 1 000 m2 par plateau, ce qui correspond aux attentes et aux usages des utilisateurs. L'extension est contreventée par un exosquelette qui, mis en évidence, constitue la signature visuelle de Silex 2 », précise-t-il.

Pour mener à bien ce projet, Covivio et le Crédit Mutuel ont consenti un investissement de 166 M€, s'attachant à déconstruire l'urbanisme de dalles caractéristiques du quartier de La Part-Dieu et répondant en cela aux attentes de la Ville de Lyon. « Nous voulons recréer une véritable vie de quartier, avec des socles actifs », a d'ailleurs rappelé Gérard Collomb mercredi 3 avril, à l'occasion de la pose, toute symbolique, de la première pierre de Silex 2.

Composé de deux bâtiments, Silex 2 proposera donc un socle actif de 300 m2 dédié à des commerces de proximité. Au-dessus de ce niveau initial, l'immeuble, qui accueillera à terme quelque 2 500 personnes, abritera des bureaux, mais aussi un auditorium de 140 sièges, un espace wellness, un espace de coworking totalisant plus de 5 000 m2, une brasserie au 21e étage... « Nous avons voulu proposer un bâtiment tertiaire conçu comme un laboratoire des nouvelles façons de travailler », détaille Christophe Kullmann, pdg de Covivio.

Un bâtiment qui affichera également une empreinte végétale forte avec plus de 1 700 m2 de terrasses végétalisées accessibles aux différents étages, dont un jardin suspendu dédié à l'agriculture urbaine avec un potager partagé.

Après 36 mois de travaux, la livraison de Silex 2 devrait intervenir fin 2020 / début 2021. Déjà à la tête d'un patrimoine estimé à 700 M€ dans la capitale des Gaules, Covivio n'entend pas s'en tenir là et annonce d'ores et déjà avoir entamé une réflexion sur la réalisation de Silex 3. « Nous sommes propriétaires d'un parking en superstructure, à proximité immédiate du site hébergeant Silex 1 et Silex 2, qui pourrait tout à fait accueillir cette future opération », confie Christophe Kullmann, visiblement optimiste.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer