AccueilActualitésSonepar pleure la disparition de son fondateur, Henri Coisne

Sonepar pleure la disparition de son fondateur, Henri Coisne

Le groupe indépendant Sonepar, leader mondial de la distribution aux professionnels de matériel électrique, vient d'annoncer le décès de son fondateur et président d'honneur, Henri Coisne.
Henri Coisne, fondateur de Sonepar, s'est éteint à l'âge de 99 ans.
© Sonepar - Henri Coisne, fondateur de Sonepar, s'est éteint à l'âge de 99 ans.

Actualités Publié le ,

Triste annonce en ce début d'année. Le groupe Sonepar, spécialiste de la distribution électrique, a perdu son fondateur, Henri Coisne. Âgé de 99 ans, le président d'honneur de l'entreprise s'est éteint le 16 décembre 2022. Il a rejoint son épouse Malou Colombier, décédée il y a 10 ans. Il laisse dans la tristesse ses 5 enfants, 16 petits-enfants et 16 arrière-petits-enfants.

Grand capitaine d'industrie, il avait su faire grandir le groupe fondé en 1969 et aujourd'hui leader mondial de la distribution de matériel électrique.

Henri Coisne, un visionnaire intègre

Né le 21 juin 1923 à Armentières, Henri Coisne grandit dans le giron d'une grande famille de l'industrie textile dans le Nord. Sa carrière professionnelle s'oriente d'abord vers l'armée : il s'engage aux côtés du général De Gaulle à l'âge de 20 ans, puis devient pilote après avoir suivi l'enseignement de l'école de l'air délocalisée aux Etats-Unis, à Tuscaloosa.

Il quitte l'armée après 20 ans de carrière, en 1962, pour rejoindre le groupe familial. En 1969, il rachète le Comptoir d’électricité franco-belge, qui marque la naissance de Sonepar. Après une série d’acquisitions en France, le groupe se lance à l’international en 1982 : d'abord en Allemagne et aux Pays-Bas puis au Canada.

"Au-delà d'être un grand capitaine d'industrie, c'est sa simplicité, son esprit entrepreneurial et son
intégrité qui auront marqué sa vie. Henri Coisne a très tôt perçu le potentiel de la distribution électrique", souligne le groupe Sonepar.

L'année 1991 marque un tournant avec le rachat de CGE Distribution, première enseigne nationale française. Cette même année, Henri Coisne est fait commandeur de la Légion d'honneur.

La succession assurée par Marie-Christine Coisne-Roquette

A partir du milieu des années quatre-vingt-dix, Henri Coisne se retire progressivement de l'entreprise, dont il laisse les rênes officiellement en 1998. C'est alors sa fille, Marie-Christine Coisne-Roquette, qui lui succède à la présidence du conseil de surveillance du groupe Sonepar.

Elle impulse une nouvelle orientation internationale vers la Chine et l'Amérique du sud avant de devenir PDG de Sonepar en 2002.

"Notre père était un pionnier et une source d'inspiration pour nous tous. Comme il le disait souvent : ce qui compte, c'est ce qui dure. Plus de 50 ans après sa création, l'indépendance de Sonepar reste une force essentielle pour soutenir la stratégie de croissance durable et à long terme du Groupe, portée par les engagements de ses actionnaires familiaux", raconte Marie-Christine Coisne-Roquette.

En 2010, Henri Coisne avait été fait président d'honneur du groupe. Aujourd'hui leader mondial dans son domaine, Sonepar est présent dans 40 pays et compte 45 000 collaborateurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?