AccueilSavoieTourisme et montagne / Savoie / Le Club Med de la Rosière prend forme

Tourisme et montagne / Savoie / Le Club Med de la Rosière prend forme

Le chantier a débuté en avril, mobilisant une large majorité des entreprises savoyardes, pour une ouverture programmée en décembre 2020. Un nouveau fleuron pour le groupe Club Med, qui poursuit son développement dans les Alpes.
Tourisme et montagne / Savoie / Le Club Med de la Rosière prend forme

Savoie Publié le ,

Le gros œuvre du futur Club Med de la Rosière, en Tarentaise, est déjà bien avancé, au point de préfigurer son aspect final. Ainsi, la pose officielle de la première pierre, vendredi dernier, n'avait qu'un caractère symbolique.

L'occasion pour le groupe de rassembler les élus et, plus largement, les acteurs de la montagne autour d'une réalisation qui constituera une nouvelle étape de son implantation dans les Alpes françaises, après les ouvertures de Samoëns (2017) et les Arcs 1600 (2018), et en attendant l'Alpe d'Huez en décembre prochain.

Au rythme d'un nouveau resort par an, « le groupe entend conforter sa position de leader mondial des vacances haut de gamme tout compris à la montagne, en hiver comme en été », comme l'a exprimé Henry Giscard-d'Estaing, président de Club Med, qui a aussi tenu à mettre en avant « les efforts d'intégration dans l'environnement », sachant le sujet sensible.

C'est ainsi qu'à La Rosière, s'installant sur la zone bétonnée d'un ancien altiport fermé depuis plusieurs années, le groupe s'est engagé auprès de la commune de Montvalezan à dépolluer et végétaliser la partie aval, afin de rendre près de 4 000 m² à la nature.

La volonté est d'y bâtir une « architecture contemporaine dans l'esprit montagnard », intégrée aux paysages et respectant le caractère authentique de la station grâce à l'emploi de matériaux nobles.

Club Med vise également l'obtention de la certification BREEAM New Resort, certification internationale et indépendante d'éco-construction parmi les plus exigeantes et reconnues au monde.

Toutes les phases de la vie du bâtiment (conception, construction et exploitation) sont ainsi régulièrement auditées dans le cadre de cette démarche. En outre, une fois l'établissement ouvert, un audit sera réalisé en vue d'obtenir la certification Green Globe, qui récompense les établissements du secteur du tourisme engagés dans une démarche complète d'amélioration continue des gestions environnementale et sociétale quotidiennes de leur activité.

Des retombées économiques

En attendant, la construction mobilise à 70 % des entreprises savoyardes (98 % sont originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes). Pour les partenaires investisseurs, la SAS Murs La Rosière et son actionnaire la Caisse des Dépôts et Consignations, ce projet représente un investissement total de près de 130 M€ .

Il permettra la création d'environ 400 emplois directs et autant d'indirects. Dans le cadre du partenariat historique entre Club Med et l'École de ski français, 70 moniteurs encadreront les clients à travers une offre adaptée à tous les niveaux de skieurs et snowboardeurs.

Avec ce nouveau resort premium (4 Tridents) et son Espace Club Med Exclusive Collection (5 Tridents), doté de 440 chambres dont 40 suites, la station de La Rosière bénéficiera de retombées économiques importantes, grâce aux nombreuses activités assurées en saisons hivernale et estivale par des prestataires locaux, mais aussi aux dépenses des clients et des employés. Comme le dit Henry Giscard-d'Estaing, « le projet de La Rosière se veut au service d'un développement raisonné de la Savoie et du massif alpin dans son ensemble ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?