Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Targe, miroir de l'essor économique de Lyon

le - - Rhône

Targe,  miroir de l'essor économique de Lyon
DR

Stéphane et Guillaume Targe dirigent une entreprise centenaire, spécialisée dans la transformation et la pose de verre, de plus en plus un élément de confort à la pointe de l'innovation.

 

Avec son enseigne bleu marine sur des camionnettes jaunes, Targe s’inscrit dans le paysage lyonnais. Le miroitier prend même de la hauteur lorsqu’il fournit les cloisons de la tour In City, les verres techniques pour les rénovations de la brasserie de l’Hôtel Marriott, de la Tour de contrôle de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, ou encore la miroiterie de décoration de la Villa Maia, hôtel 5* qui ouvrira ses portes dans quelques semaines à l’Antiquaille. L’entreprise fait partie des rares indépendants, dans un secteur chahuté par la crise du bâtiment et la concurrence, parfois déloyale, des travailleurs détachés. 


our résister, Stéphane et Guillaume Targe misent sur la réactivité et l’innovation. Réactivité en restant dans le centre ville de Lyon où la société dispose de 3 000 m2 rue de Marseille, auxquels s’ajoutent 2500 m2 d’entrepôt et d’atelier de découpe à Vénissieux. « Il faut pouvoir intervenir à tout moment, notamment vis à vis de certains  clients comme le Sytral dont les abribus sont vandalisés, ou les magasins qui ne peuvent attendre pour voir changée leur vitrine brisée. » La réactivité passe aussi par une offre globale à des clients qui veulent un seul interlocuteur. C’est pourtour les satisfaire que l’entreprise se diversifie sur d’autres produits comme les fenêtres et la menuiserie en aluminium.

 

L’innovation en miroir

 

L’innovation répond aux besoins d’une clientèle variée, à 40 % générée par la commande publique, notamment LPA et Lyon Métropole Habitat. Et sur ce chapitre, les fruits de la R&D se nichent partout. « Le verre laqué se substitue de plus en plus au carrelage pour les revêtements muraux », cite en exemple Stéphane Targe.  Et demain ? « Outre les verres avec traitement de couches, nous assisterons à l’utilisation croissante de verres techniques ».  Anticalcaire pour les parois de douche, antibactérien pour les lieux publics, autonettoyant, phonique, antireflet, pare-flamme, coupe-feu et même des verres incrustés de led témoignent de la capacité d’adaptation du produit aux nouveaux besoins. « Au-delà de sa fonction première, insiste Guillaume Targe,  le verre devient chaque jour un peu plus un élément du confort ».


Targe, qui traite quotidiennement de 600 à 800 m2 de verre travaille sur trois fronts. Le négoce (transformation et façonnage du verre) pour les professionnels représente 45 % de la facturation ; la découpe et la pose en propre 50 % ; la vente en direct au magasin  5 %. « Nous réalisons 90 % de notre activité dans l’aire urbaine de Lyon, souligne Guillaume Targe. Le solde vient de chantiers en Suisse, sur la côte d’Azur et dans les stations de ski, souvent à la demande de clients Lyonnais qui ont des résidences secondaires. Pour la Suisse il s’agit du bouche-à-oreille, suite à un premier chantier. » Ces contrats, qui compensent le ralentissement de l’activité à Lyon, ont permis à la société de clôturer son exercice 2015 sur un chiffre d’affaires de 6 M€, en progression de 3 %. Beaucoup d’entreprises du bâtiment se réjouiraient d’une telle croissance... en toute transparence

 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer